Gabon : Cinq nouveaux collèges d’enseignement secondaire pour l’Estuaire

Pour faire face à la surpopulation des élèves qui entrent en classe de 6e et décongestionner plusieurs établissements publics, le gouvernement sur proposition du ministre de l’Education nationale, a décidé de construire six collèges d’enseignement secondaire (CES), un dans la province de la Ngounié et cinq dans la province de l’Estuaire. Ces établissements doivent être opérationnels dès cette rentrée scolaire.
Pour ne pas être pris au dépourvu comme à la dernière rentrée scolaire, le ministre de l’Education nationale, Michel Menga, a décidé de ménager sa monture, en multipliant les constructions des salles de classes.

Le conseil des ministres du 21 août lui a accordé la création de six nouveaux Collèges d’enseignement secondaire (CES), respectivement dans la province de la Ngounié et de la Nyanga.

Cinq des ces établissements secondaire seront construit dans la province de l’Estuaire et principalement à Libreville : CES de Bikele, CES d’Akebe OPT, CES Bâ Oumar du Haut de Gué-Gué, CES d’Agondjé et le CES de Mikolongo.

Ces établissement viennent complétés la liste des chantiers ouverts par le ministère de l’Education nationale depuis l’année dernière, notamment dans la capitale et dans sa ceinture périurbaine.

Le Collège d’enseignement secondaire octroyé à la province de la Ngounié sera construit à malinga, une bourgade située aux confins de la frontière congolaise.

Selon le conseil des ministres, ces établissements doivent ouvrir leurs portes dès la prochaine rentrée scolaire qui débute pourtant dans une petite semaine.

Pour tenir ce délai, le gouvernement a demandé à tous les départements ministériels concernés, de prendre toutes les dispositions nécessaires afin que l’ouverture des ces établissements soit effective lors de la rentrée scolaire 2008-2009.

Entre cette ambition et la réalité du terrain, le fossé est grand. Non seulement le budget 2008 est déjà largement entamé, mais Michel Menga a peiné cette année pour tenir ses engagements financiers vis-à-vis des établissements scolaires privés où il avait fait inscrire à la rentrée, les élèves des classes de 6e qui n’avaient pu trouver une place dans les établissements publics.

Exprimez-vous!

  1. KRITIKK, BRAVO ! BRAVO ! et BRAVO ! Bel exemple d’une critique positive, sans esprit de querelles partisanes. Juste, objectif, une réflexion sensée. Vous être l’homme qu’il faut sur ce site pour faire avancer le débat, et faire évoluer les mentalités pour le devenir du Gabon et de l’Afrique. Encore BRAVO !

  2. Bis-repetita

    Comme a chaque rentree scolaire, les memes problemes.Et c’est tjrs a un mois de la rentree que le gouvernement annonce l’ouverture de nouveaux etablissements dont les travaux en general ne debutent que 3 a 4 mois apres la rentree des classes.Pour caser les eleves en attendant, on prend en otage certaines classes du primaire qu’on transforme en salles de 6ieme, contaignant les plus petit a un systeme de mi-temps (notre Turn-over est la version amelioree de ce desordre).
    En fin de compte, on se plaind du niveau educatif des eleves qui ont ete 3h sur 6 sur le banc de l’ecole, avec des enseignants qui passent plus de temps dans les « reunions des parents d’eleve du pk6 », un motorola a la main, que dans les salles de classes.
    Si au bout de 9 mois d’annee scolaire le projet aboutit, on se retrouve avec un etablissement scolaire secondaire incrustre dans une petite ecole primaire ou une universite polytechnique ( de kougeuleu ) partageant les memes locaux qu’un lycee prive.

    AU finish, les depenses sont justifiees, le ministre est satisfait, les ouailles ont les poches pleines, les profs ont des effectifs tjrs pletoriques, et les eleves, tjrs une tete vide comme la mienne, amenes a changer d’etablissement l’annee suivante.

    Qui gere quoi? QUi fait quoi? Rien n’est sur! Combien de veritables colleges, lycees et ecoles primaires ont ete batis au Gabon depuis 1990 par l’Etat gabonais? Combien d’etablissements digne de ce nom LBV a t’il? Combien d’etablissements construit par l’Etat gabonais ,primaires et colleges confondu,ont seulement une cours de recreaction? Un terrain de sport? Une salle de permanance? Une bibliotheque?

    Des etablissements avec un seul de ces elements a LBV se font tres rares, pourtant, les effets d’annonce n’en finissent pas!!!!

    Pauvre Gabon!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....