spot_imgspot_img

Gabon: La Ngounié s’offre des engins pour l’entretien de son réseau routier

Sur les 17,5 milliards de FCFA consentis par le gouvernement pour les investissements dans le cadre des fêtes tournantes, la province de la Ngounié a consacré 4 milliards de FCFA à l’acquisition des engins lourds pour l’entretien des routes et la réhabilitation de ses voiries urbaines. Une initiative louable qui suscite déjà une controverse.

La province de la Ngounié, l’une des deux provinces qui ont accueillis l’édition 2008 des fêtes tournantes du 17 août, a sans doute fait ce qu’il fallait pour s’attaquer au problème prioritaire auquel est confronté sa population, le mauvais état du réseau routier.

Les membres du gouvernement, les parlementaires, les élus locaux et les hauts cadres originaires de la province, membres de la commission de sélection des projets du 17 août, ont décidé de commun accord de dégager 4 milliards de FCFA, pour l’achat des engins destinés à l’entretien routier.

Cette acquisition comprend 12 camions-bennes de 14 mètres cube, 3 camions et 1 porte-char de marque Man, 3 bulls, 3 niveleuses et 3 chargeurs de type Komatsu, 2 camions avec plateau, 1 camion-citerne à eau, 1 camion-citerne à gaz oil et 3 pick up double cabine de marque Mazda.

Ce matériel acheté auprès de la société SODIM TP est destiné à l’entretien des routes et la réhabilitation des voiries urbaines de la province. Cette initiative est louable dans la mesure où les routes de cette province desservent toute la partie sud du pays, une région à vocation agro-pastorale.

Ces engins qui ont été présenté au public lors du défilé de Mouila suscitent déjà une controverse quant à leur gestion. Seront-ils sous la responsabilité du ministère des Travaux publics ou de la mairie?

Si ce patrimoine est géré par les Travaux publics, il sera sous la responsabilité de la division sud de ce ministère et dont la zone de compétence s’étend sur toute la partie sud du pays. Dans ce cas, l’utilisation de ces engins va-t-elle se limiter au pourtour de la province de la Ngounié?

Dans la seconde hypothèse, comment repartir la responsabilité entre les mairies des différentes localités de la province? Certains prêtent au ministre des Travaux publics, le général Flavien Nzengui-Nzoundou, l’intention de confier à ses services la gestion de ce patrimoine.

Pourvu que cette controverse ne détourne pas ces engins de l’objectif de leur acquisition : l’entretien des routes et la réhabilitation des voiries des localités de la province.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES