Gabon : Angélique Ngoma mobilise les sages-femmes contre la mortalité infantile

La ministre gabonaise de la Santé, Angélique Ngoma, a ouvert un séminaire le 25 août dernier à Libreville pour le recyclage des sages-femmes et médecins sur les consultations pré et postnatales. Cet atelier de cinq jours vise à renforcer les capacités des sages-femmes pour le dépistage et la prévention des principaux facteurs de mortalité infantile et maternelles au Gabon.

Les sages femmes sont réunies depuis le 25 août dernier à Libreville pour un séminaire de formation aux moyens de limiter les taux de mortalité infantile, maternelle et néonatale par l’optimisation des consultations pré et postnatales.

Ce séminaire de cinq jours initié par le ministère de la Santé devrait permettre aux sages femmes de disposer des outils de dépistage, de prévention et de sensibilisation nécessaires pour à limiter les complications liées à la grossesse et à l’accouchement.

«L’objectif général est de recycler les sages femmes sur les notions de consultations pré natales recentrées, c’est à dire une consultation intégrée au cours de laquelle on associe au traditionnel examen obstétrical des conseils et des mesures de dépistage des infections comme le VIH/Sida» a expliqué le docteur gynécologue Hélène Ona Ondo intervenante de cet atelier.

«C’est l’occasion de leurs prodiguer des conseils sur la lutte contre la paludisme, notamment de dormir sous des moustiquaires imprégnées, ou des conseils sur la prévention de l’anémie et des information sur les médicaments contre le paludisme. On s’est rendu compte que les principales infections qui compliquent la grossesse chez nous sont d’abord le paludisme, l’anémie, les hémorragies et la tension. Au cours de la consultation prénatale, la sage femme doit s’atteler à faire des examens pour pouvoir dépister ces infections» a précisé le docteur Ona Onda.

A l’ouverture des travaux, le ministre de la Santé, Angélique Ngoma, a sensibilisé les participants sur la portée de cette démarche en déclarant notamment que «la thématique que vous allez développer durant ces jours revêt une importance capitale pour ce département en particulier mais aussi pour la famille et la communauté en général, car (…) apporter des outils sur les consultations pré et post natales recentrées constituent à n’en point douter le sous bassement d’un développement durable».

«L’analyse situationnelle nous invite à ne pas écarter les insuffisances relevées au niveau des consultations prénatales. Dans les formations sanitaires, les activités sont limitées à la prévention, à la prise en charge du paludisme pendant la grossesse, à la vaccination des femmes enceintes et pour le postnatal, aux UV du nourrisson et dans une moindre mesure, il est proposé à la femme la planification familiale» a relevé la ministre.

«Cet atelier est d’autant plus important qu’il a pour ambitions de nous aider à améliorer certains indicateurs de performance de nos systèmes de santé, notamment les taux de mortalité maternelle et néonatale, qui reste très élevé dans notre pays, soit respectivement 519 décès maternels sur 3000 naissances et 31 pour 1000 en ce qui concerne les décès en néonatologie. Les principales causes de décès maternel liés à la grossesse et à l’accouchement sont les hémorragies de la délivrance, les infections, l’hypertension artérielle et ses complications et les avortements» a précisé la madame Ngoma.

«Si nous voulons améliorer notre efficacité dans la promotion de la santé, nous devons également tenir compte des contraintes et autres facteurs internes et externes qui sont à l’origine de ces complications. On peut citer entre autres la prise de décision de se rendre dans une structure de soins, la possibilité géographique er financière et la prise en charge au niveau de la structure de santé» a conclu la ministre de la Santé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....