La pauvreté recule, sauf en Afrique

Le monde comptait moins de pauvres en 2005 qu’en 1981, a indiqué hier la Banque mondiale, avec 1,4 milliard de personnes disposant de moins de 1,25 $US par jour (contre 1,9 milliard), sauf en Afrique subsaharienne où leur nombre continue à monter.

L’institution a relevé son seuil de pauvreté à 1,25 $US par personne et par jour aux prix de 2005, contre 1 $US en 1981. Cette limite correspond à la moyenne du seuil de pauvreté dans les 10 à 20 pays les plus pauvres du monde, pris comme références. Sans cette révision qui prend en compte la montée du coût de la vie, le nombre de pauvres serait tombé sous le milliard, l’estimation précédente étant de 985 millions.

«Le relevé des données de prix s’améliorant, nous avons découvert que le coût de la vie est plus élevé dans le monde en développement que nous le pensions», selon la Banque mondiale.

Déclin tendanciel

Dans les pays en développement, «le pourcentage de la population sous les 1,25 $US par jour a été divisé par deux, chutant de 52 % à 26 % entre 1981 et 2005», a indiqué la Banque mondiale, qui a ajouté que «le déclin tendanciel du taux global de pauvreté a été d’un point par an». Au rythme actuel, le nombre de pauvres devrait toutefois rester supérieur au milliard en 2015.

La Banque mondiale explique de surcroît que «2,6 milliards de personnes vivaient avec moins de 2 $US par jour en 2005, un nombre globalement inchangé depuis 1981».

En s’en tenant aux 1,25 $US par jour, l’Afrique subsaharienne est la seule grande région où la pauvreté stagne en pourcentage (50 % en 2005, contre 51 % en 1981, mais avec une pointe à 58 % en 1996) et progresse en nombre (384 millions en 2005 contre 202 millions en 1981).

La Banque mondiale note la nette réduction de la pauvreté dans la région Asie orientale et Pacifique, en nombre (337 millions sous le seuil de pauvreté en 2005, contre 1,09 milliard en 1981) et surtout en pourcentage (18 % en 2005, contre 80 %). En Chine, le pourcentage de pauvres a chuté de 84 à 16 %, et leur nombre de 835 à 208 millions. La pauvreté diminue également en Asie du sud en pourcentage (40 % en 2005 contre 59 %) même si elle augmente en nombre (596 millions contre 548 millions).

En Amérique latine et dans les Caraïbes, elle recule en pourcentage (8 % en 2005 contre 12 % en 1981) et stagne en nombre (45 millions en 2005 comme en 1981, avec une pointe à 59 millions en 1999).

Parmi les plus petites régions, la pauvreté a avancé en pourcentage comme en nombre en Europe de l’est et Asie centrale (5 % en 2005 contre 2 %, 24 millions contre 7 millions), même si la tendance est à la décrue depuis 2002. En Afrique du Nord et Moyen-Orient, les pauvres sont moins nombreux en pourcentage (5 % en 2005 contre 9 %) et leur population décroît (14 millions en 2005 contre 15 millions).

L’étude se base sur un questionnaire réalisé auprès de 1,2 million de ménages choisis au hasard dans 116 pays en développement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....