Siège social : Boulevard Hourcq – Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)

Résultats du premier semestre 2008

Prix de vente

Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est élevé pour le premier semestre 2008 à 102,4 dollars US par baril ($/b), à comparer à 58,5 $/b pour le premier semestre 2007, soit une hausse de 75% en ligne avec l’évolution des prix du Brent sur la période.

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon1 s’est élevée pour le premier semestre 2008 à 60,2 milliers de barils par jour (kb/j) contre 64,3 kb/j pour le premier semestre 2007, soit une baisse de 6%, résultant des éléments suivants :
déclin naturel de certains champs que les nouveaux puits forés ne compensent que partiellement ;
arrêts programmés pour maintenance des installations des secteurs de Torpille Marine, Grondin Marine et Ile Mandji en janvier 2008 ;
manques à produire non programmés relatifs aux productions non opérées (Shell Gabon opérateur) représentant 25% en part Total Gabon de la variation totale des productions entre le premier semestre 2007 et le premier semestre 2008, occasionnés principalement par:
des problèmes techniques rencontrés dans l’exploitation du champ de Rabi-Kounga ;
les conséquences de la grève du personnel de Shell Gabon qui a paralysé les installations entre le 20 mars 2008 et le 1er avril 2008 (manque à produire de 212 kb pour Total Gabon).
1 Y compris les barils de fiscalité huile revenant à l’État dans le cadre des contrats de partage de production

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2008 s’élève à 1047 millions de dollars US (M$) contre 706 M$ au premier semestre 2007, soit une hausse de 48%.
L’impact positif de la hausse des prix de vente entre le premier semestre 2008 et le premier semestre 2007 est partiellement réduit par une baisse des productions vendues de l’ordre de 12% (baisse des productions et des quantités enlevées).

Résultat net

Le résultat net du premier semestre 2008 s’établit à 251 M$, contre 184 M$ pour le premier semestre 2007, soit une hausse de 36%.
L’impact de la hausse du chiffre d’affaires entre le premier semestre 2008 et le premier semestre 2007 est atténué par l’augmentation des charges d’exploitation (effet de change $ / euro, volume et coûts des travaux plus importants, hausse des taxes à la production), des amortissements (investissements plus importants) et des impôts.

Investissements

Les investissements du premier semestre 2008 s’élèvent à 239 M$ soit près du double du montant des investissements du premier semestre 2007. Ces investissements comprennent principalement les dépenses liées à la poursuite des travaux de la première phase du re-développement du champ d’Anguille, et à des travaux sur le champ de Torpille.

Capacité d’autofinancement globale (CAFG)

La capacité d’autofinancement globale s’élève à 413 M$ au 30 juin 2008.
Faits marquants du premier semestre 2008
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET DIVIDENDE

L’Assemblée générale ordinaire des actionnaires de Total Gabon réunie le 23 mai 2008 à Libreville a approuvé le versement d’un dividende net d’impôts de 31 dollars US par action au titre de l’exercice 2007.
Le service du dividende en 2008 au titre de l’exercice 2007 s’établit ainsi à 139,5 M$.
Le dividende a été mis en paiement à partir du 6 juin pour une contre valeur de 19,69 euros sur la base du cours du dollar US de la Banque Centrale Européenne du 23 mai 2008 fixé à 0,6352 euro pour un dollar US.

ACTIVITÉS OPERÉES

Permis Diaba : cession à Cie Gabon Diaba Ltd d’un intérêt de 21,25%. Réalisation d’une campagne d’acquisition sismique 2D.
Le 26 février 2008, Total Gabon a annoncé la cession d’une participation de 21,25% sur le permis Diaba à Cie Gabon Diaba Ltd, filiale de la société américaine Cobalt International Energy.

Cette cession qui a été approuvée par les autorités gabonaises a pris effet au 1er janvier 2008. Aux termes de cet accord, Total Gabon, opérateur, conserve 63,75% aux côtés de Cie Gabon Diaba Ltd (21,25%) et de la République Gabonaise (15%).
Dans le cadre de ses obligations de travaux, Total Gabon a réalisé une campagne d’acquisition sismique 2D de 2126 km qui s’est déroulée du 25 février au 19 mars 2008.

Le traitement des données sismiques se poursuivra jusqu’en 2009.
Permis Aloumbé : forage du puits d’exploration Aloumbé profond.
Le forage du puits d’exploration Aloumbé profond ALP001 a débuté le 29 avril et devrait se poursuivre jusqu’en octobre 2008, hors tests et stimulation. Il s’agit d’un prospect à gaz d’une taille potentiellement importante. L’objectif de ce puits est essentiellement de lever les incertitudes sur la productivité du réservoir de type tight sands à faible perméabilité et à pression élevée.

Résultats du forage du puits d’exploration Mérou Marine 3
Le forage d’exploration de Mérou Marine 3 (MRM-3) sur le permis Baudroie Mérou Marine a été réalisé du 2 au 27 avril. Le puits a rencontré des réservoirs Anguille présentant de mauvaises caractéristiques. Le puits a été bouché et abandonné définitivement.
Lancement du re-développement du champ d’Anguille. Poursuite des forages et des opérations de fracturation.
Le 28 février 2008, Total Gabon a annoncé le lancement du re-développement du champ d’Anguille.

La première phase du re-développement est en cours. Elle comprend le forage d’une douzaine de puits sur la période 2007-2008, la réalisation de fracturations hydrauliques visant à améliorer la productivité des puits et l’augmentation de capacité des installations de surface associées. Durant le premier semestre 2008, 6 puits ont été terminés et 5 opérations de stimulation ont été réalisées.

L’apport du projet en termes de production est attendu dès 2008 avec un maximum de production de l’ordre de 30 kb/j dans les années 2013-2014. Le montant des investissements associés au projet est évalué à 2 milliards de dollars pour des réserves prouvées et probables additionnelles d’environ 150 millions de barils.
Autres activités opérées
La mise à jour des modèles de gisement des champs de Anguille Nord Est, Hylia, Torpille, Gonelle (champs de brut Mandji), et Atora (champ de brut Rabi) se poursuit.

ACTIVITÉS NON OPERÉES (champ de Rabi-Kounga opéré par Shell Gabon)
Grève du personnel de Shell Gabon
Suite à une grève du personnel de Shell Gabon, les installations du champ de Rabi-Kounga et du terminal pétrolier de Gamba opérées par Shell Gabon ont été arrêtées du 20 mars au 1er avril 2008 et ont été redémarrées progressivement à partir du 2 avril 2008.

MISE EN PLACE D’UN FINANCEMENT EXTERNE

Total Gabon a signé le 9 avril 2008 un accord de financement d’un montant total de 600 millions de dollars US avec un syndicat de banques internationales de premier plan. Cet accord d’une durée de 8 ans est soumis à des conditions et des obligations habituelles pour ce type de financement et permettra à Total Gabon de financer son plan d’investissements pluriannuel et notamment le projet de re-développement du champ d’Anguille.
Le montant des tirages au 30 juin 2008 s’élève à 107 M$.

source: boursier.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here