Gabon : Hausse de 36% du résultat net pour Total Gabon au premier semestre 2008

Total Gabon a rendu public le 29 août dernier son rapport financier du premier semestre 2008, qui présente une hausse du résultat net de 36% malgré une baisse de la production de 6%. La baisse de la production a été compensée par une hausse du prix de vente de 75% en ligne avec l’évolution des prix du baril de pétrole sur le marché international sur la même période.
Au terme du premier semestre 2008, la première compagnie pétrolière du pays, Total Gabon, annonce un résultat net en hausse de 36% due notamment à la flambée des cours du pétrole qui a compensé une légère baisse de la production de 6% par rapport au premier semestre 2007.

Le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light), s’est élevé pour le premier semestre 2008 à 102,4 dollars US par baril, soit une hausse de 75% par rapport aux résultats de 2007, expliquée par l’évolution des prix du brent sur cette période.

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon1 s’est élevée pour le premier semestre 2008 à 60,2 mille barils par jour, soit une baisse de 6%.

Cette légère baisse serait due notamment au déclin naturel de certains champs que les nouveaux puits forés ne compensent que partiellement ; aux arrêts programmés pour maintenance des installations des secteurs de Torpille Marine, Grondin Marine et
Ile Mandji en janvier 2008.

Elle est également due aux manques à produire non programmés relatifs aux productions non opérées (Shell Gabon opérateur) représentant 25% en part Total Gabon de la variation totale des productions entre le premier semestre 2007 et le premier semestre 2008.

Ces manques à produire auraient été occasionnés principalement par des problèmes techniques rencontrés dans l’exploitation du champ de Rabi-Kounga et seraient les conséquences de la grève du personnel de Shell Gabon qui a paralysé les installations entre le
20 mars et le 1er avril 2008.

Le chiffre d’affaires au premier semestre 2008 s’est élevé à 1047 millions de dollars US contre 706 au premier semestre 2007, soit une hausse de 48%. L’impact positif de la hausse des prix de vente entre le premier semestre 2008 et le premier semestre 2007 est
partiellement réduit par une baisse des productions vendues de l’ordre de 12%.

Les investissements du premier semestre 2008 s’élèvent à 239 millions de dollars US, soit près du double du montant des investissements du premier semestre 2007. Ces investissements comprennent principalement les dépenses liées à la poursuite des travaux de la première phase du re-développement du champ d’Anguille, également aux travaux sur le
champ de Torpille.

Total Gabon a par ailleurs signé le 9 avril 2008 un accord de financement d’un montant total de 600 millions de dollars US avec un syndicat de banques internationales de premier plan. Cet accord d’une durée de 8 ans est soumis à des conditions et des obligations habituelles pour ce type de financement et permettra à Total Gabon de financer son plan d’investissements pluriannuel et notamment le projet de re-développement du champ d’Anguille.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....