Gabon : Les prétendantes à la couronne de Miss Gabon 2009 au complet

La caravane de présélection du Comité miss Gabon (COMIGA) a pris fin à Libreville le 30 août avec l’élection de miss Estuaire 2009 en la personne de Marlyne Léa Ayene Ella. La jeune universitaire de 22 ans a été élue à l’unanimité et vient clore, avec sa 1ère dauphine, la liste des 18 postulantes au titre de Miss Gabon 2009, à raison de deux représentantes pour chacune des neuf provinces du pays.
Celles qui ont été désignées comme les 18 plus belles femmes sur l’ensemble du territoire national sont désormais connues et devront rivaliser de charme le 13 décembre prochain pour prétendre au titre d’ambassadrice de la beauté gabonaise pour l’exercice 2009.

La cérémonie d’élection de miss Estuaire 2009 à Libreville a clos le 30 août dernier la caravane interprovinciale de présélection des candidates 2009. Le choix a été porté à l’unanimité sur Marlyne Léa Ayene Ella, originaire de Ntoum.

Agée de 22 ans et étudiante au département d’Anglais de l’Université Omar Bongo de Libreville, elle présente des mensurations très calibrées avec 1,75 mètres de hauteur pour 58 kilogrammes, 75 cm de tour de taille, 85 cm de tour de poitrine et 93 cm au bassin.

Elle succède à ce titre à Evans Eyang Assoko, miss Estuaire 2008. Sa première dauphine, Marie Thérèse Palissandre, reste également en lice pour les phases finales de décembre prochain.

La cérémonie s’est déroulée au boulevard de l’Indépendance, en présence du Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, qui a officiellement investi la miss Estuaire pour l’année 2009. Le gouverneur de la province, Nzé Thomas Débouillon, prenait également part aux festivités, aux côtés des organisateurs de l’événement, notamment la présidente du COMIGA, Olga Clarisse Odjelé Danho.

Le Premier ministre a insisté sur les différents aspects pris en compte dans la sélection des ambassadrices de la beauté gabonaise, qui s’intéressent au-delà de l’esthétique aux qualités intellectuelles des prétendantes, eu égard au parcours scolaire appréciable de la plupart des élues.

«Nous avons pour mission ce soir d’élire la plus belle femme gabonaise, pour cet événement qui participe au rayonnement de notre pays car il ne s’agit plus de la beauté physique, il faut aussi que nos candidates aient quelque chose dans la tête» a déclaré Jean Eyeghé Ndong à l’ouverture de la soirée.

Pour encourager les candidates et entretenir l’effervescence autour de cet événement, le chef du gouvernement a offert des primes de 250 000 francs CFA à la Miss Estuaire 2009, 150 000 francs CFA a sa première dauphine et 100 000 francs CFA à celle qui occupe la troisième marche du podium.

Au titre des autres candidates sélectionnées dans les provinces du pays depuis le début du mois d’août, l’Ogooué-Ivindo enverra Nina Elodie Assengone et sa première dauphine, Marina Mengue M’Ekomi, pour défendre les couleurs de la province à Libreville en décembre prochain.

La Ngounié a trouvé en Cynthia Carmen Mboumba et sa dauphine Sylvia Badouzou, des prétendantes au titre. Le choix de l’Ogooué-Lolo s’est porté pour l’exercice 2009 sur Carmelle Matoungou et sa première dauphine Elsie Fernande Pigha. Les alto-govéens ont investi Aminata Rachella Ndamba et Vanessa Nina Adame comme porte étendards de leur province alors que la Nyanga avait déniché Chana Divouvi et Love Moulounza comme ambassadrice de beauté de leur localité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....