spot_imgspot_img

Gabon : Biya sollicite le soutien de Bongo au candidat camerounais à la CIJ

Le ministre camerounais des Relations Extérieures, Henri Eyebe Ayissi, a été reçu le 2 septembre par le chef de l’Etat gabonais pour porter une requête de son homologue camerounais Paul Biya, sollicitant le soutien du Gabon à la candidature du camerounais Maurice Kamto au poste de Juge à la Cour internationale de Justice (CIJ). Le chef de la diplomatie camerounaise a rappelé le prestigieux parcours du postulant camerounais, couronné tout dernièrement par la rétrocession de la péninsule de Bakassi dont il a conduit le dossier.

Sous la bannière de la francophonie, le soutien du Gabon à la candidature camerounaise pour un poste de juge à la Cour internationale de justice a été sollicité le 2 septembre dernier à Libreville lors de l’audience accordée par le chef de l’Etat au ministre camerounais des Relations extérieures, Henri Eyégé Ayissi, envoyé du président Paul Biya.
Cette audience a permis au chef de la diplomatie camerounaise de présenter le candidat camerounais, le professeur Maurice Kamto(voir photo), actuellement ministre délégué auprès du ministre de la Justice.

Le prestigieux parcours juridique et politique de monsieur Kamto a été récemment couronné par la réussite du dossier qu’il a mené sur la rétrocession au Cameroun le 14 août dernier de la péninsule de Bakassi par le Nigeria.

Le professeur Kamto avait conduit la délégation camerounaise au sein de la commission mixte de suivi de l’accord de Greentree, dans la banlieue de la New York, pour l’application de la décision de la CIJ sur le différend frontalier entre le Cameroun et le Nigeria.

«C’est un excellent candidat (…), de plus il a le profil qu’il faut (…). Il s’agit maintenant de considérer que parmi tous ces bons candidats africains, il faille garantir l’élection de celui qui représente le mieux le courant francophone au sein de la CIJ (…). Nous nous mobilisons pour le candidat camerounais et sollicitons l’appui de tous les pays amis. (…) Le président Paul Biya a pensé que le Gabon et la très haute personnalité que représente le président El Hadj Omar Bongo Ondimba puissent peser par les concertations qui conduiront, nous le souhaitons, à l’élection de ce candidat » a rapporté l’émissaire de Paul Biya à la sortie de son audience avec le président Bongo Ondimba.
«Nous nous mobilisons pour le candidat camerounais, un des meilleurs de l’espace francophone» a ajouté monsieur Eyébé Ayissi.

Le chef de la diplomatie camerounaise a insisté sur le caractère «décisif» du soutien du président Bongo, en raison de son poids et de son influence politique auprès des pays de l’espace francophone.

L’élection des juges à la Cour Internationale de Justice devrait avoir lieu lors de la prochaine assemblée générale des Nations Unies qui se tiendra à New York.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES