spot_imgspot_img

Gabon: Il faut « une meilleure efficacité des tradithérapeutes dans les soins de santé primaire», Sim Lice Ami

Pour Sim Lice Ami de la fédération internationale des tradipraticiens (FIT), il faut « une meilleure efficacité des tradithérapeutes dans les soins de santé primaire ». Elle a tenu ces propos à l’occasion de l’ouverture, samedi à Libreville, des manifestions marquant la célébration de la Journée de la médecine traditionnelle africaine.

Selon Sim Lice Ami, praticien, spécialiste en herpétologie, la médecine traditionnelle, aussi vieille que le monde a été toujours au service de l’humanité. En effet a-t-elle dit, les plantes, l’eau, la prière et d’autres procédures additives ont été toujours connues et utilisés pour leur vertu.

Ainsi, indique-t-il, « la médecine traditionnelle a constitué la source des remèdes contre de nombreuses maladies depuis de nombreuses années. Bien que depuis l’avènement de la médecine dite scientifique et de la découverte du médicament miracle, antibiotique, sulfamide, la médecine traditionnelle a pris des allures douteuses.

Pour une meilleure efficacité des tradithérapeutes dans les soins de santé primaire (SSP), affirme-t-il, il faut que le médecin traditionnel mette en place un laboratoire, une pharmacie, tout en respectant l’hygiène.

Par ailleurs, conclu-t-il, le comportement du médecin traditionnel face à son patient doit être professionnel. Il faut qu’on intègre les méthodes d’acquisition des faits pathologiques : interrogatoire, la fiche de renseignement pathologique, carnet de santé, examens cliniques, ordonnances, suivi sanitaire malade.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES