spot_imgspot_img

Gabon: 5ème édition du FITHEGA: les festivaliers sur les planches

La 5ème édition du Festival international de théâtre du Gabon (FITHEGA), a été officiellement ouverte dimanche soir au Centre culturel français (CCF) Saint-Exupéry de Libreville.
Pour cette première soirée, le public a eu droit à deux représentations: « Le Roi se meurt » joué par le groupe Cocrad du Cameroun et un extrait de « Tant que les femmes auront les couilles » présenté par l’Atelier de théâtre Eyeno du Gabon.

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée, quant à elle, par quatre allocutions.

Jules Ngaté, le président intérimaire de la Fédération gabonaise de théâtre, a souhaité la bienvenue à tous les festivaliers tout en les invitant, à « vivement faire parler et parler par les planches ».

Jean-Fidèle Nziengui Nzamba, Coordonnateur du FITHEGA, a ensuite remercié tout ceux qui, de près ou de loin, contribuent au rayonnement du théâtre en soutenant cette initiative, notamment l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), le Centre culturel français de Libreville et le ministère de la Culture. Il a également profité pour rappeler la vocation première du FITHEGA : « sortir le théâtre africain de la léthargie et le rendre consommable par le grand public ».

Par ailleurs, Jacobin Yarro de la compagnie Conrad du Cameroun, au nom de tous les festivaliers, a exhorté et interpeller les décideurs politiques afin qu’une attention particulière soit portée à l’art dramatique car, a-t-il dit, « le théâtre est une passion et c’est avec la passion que chacun apporte sa contribution à l’édification du monde. La nôtre, c’est le théâtre. C’est ce que nous pouvons offrir de mieux », a-t-il ajouté.

Enfin, le deuxième secrétaire général adjoint du ministère de la culture, Hugues Mouckaga, représentant le ministre empêché, au nom de ce dernier, a exprimé « toute la sympathie des autorités gabonaises pour ce Festival qui contribue au développement de la diversité culturelle et au renforcement du dialogue des peuples et des cultures ». C’est sur ces mots qu’il a déclaré ouverte la 5ème édition du FITHEGA.

Douze compagnies venues de six pays de l’Afrique francophone prennent part cette 5ème édition du Festival international de théâtre du Gabon qui s’achève le vendredi 26 septembre prochain.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,857FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES