Gabon : L’avenir des médias en débat à Libreville

Une conférence internationale sur l’avenir des médias se tiendra les 13 et 14 octobre prochains dans la capitale gabonaise pour chercher à mieux comprendre les enjeux et les nouveaux défis de la communication. Une quarantaine de représentants des médias écrits, web et audiovisuels africains et internationaux chercheront durant deux jours de conclave à harmoniser les stratégies de développement du secteur dans les différents pays, en accord avec la nouvelle donne technologique, économique et environnementale.
Libreville aura le privilège d’abriter les travaux des experts internationaux sur l’avenir des médias, qui se dérouleront du 13 au 14 octobre prochains dans la capitale gabonaise. Les représentants des organes de presse gouvernementaux locaux aborderont avec les professionnels des médias africains et internationaux les questions relatives aux enjeux et défis du secteur pour les années à venir.

Les évolutions technologiques et les mutations sociales qu’elles entraînent, les conditions économiques des populations et les impératifs environnementaux sont aujourd’hui autant de facteurs qui redimensionnent les paramètres du secteur.

Les supports des médias, l’avenir des journaux papier, la numérisation de l’information et son impact environnemental constitueront un premier axe de réflexion pour la quarantaine de professionnels et experts internationaux qui prendront part aux assises.

Les revenus des médias, les questions de la gratuité, de la publicité ou encore les droits relatifs aux contenus seront également traités par les professionnels du secteur, qui tenteront notamment de répondre au besoin incessant d’améliorer les ressources de manière structurelle avec par exemple des aides publiques, des partenariats privés ou de recapitalisation et jauger la pertinence de la portée de ces modèles économiques sur l’indépendance des médias.

La place pour l’éditeur dans l’écosystème de médias et du contenu culturel sera également questionnée lors de ces travaux. Les formes que prendront les entreprises de presse, de télévision, de production ou de cinéma à l’horizon 2027 seront aussi diagnostiquées par les experts. Les participants ne manqueront pas à cet effet d’analyser la place des pays en développement et de l’Afrique, ainsi que la résolution de la fracture numérique.

Les participants plancheront enfin sur l’évolution des contenus et des formats des médias. Il s’agira d’étudier les possibilités à développer pour un type d’information donné, les formats les plus pertinents à retenir pour les divers répertoires de l’information.

Un dernier panel de communication devrait permettre aux professionnels d’étudier les moyens de réinventer la publicité pour l’adapter aux nouveaux supports, aux nouveaux contenus ou aux nouveaux modèles économiques. La redistribution des cartes, les règles de prospections et les moyens de développer le marché seront questionnés à cet effet.

Tout au long du colloque, des rencontres personnalisées seront organisées entre les professionnels internationaux et les professionnels gabonais et africains pour aborder les enjeux spécifiques locaux du secteur.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,338FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....