Gabon : Le bureau de la FEGAFOOT maintenu jusqu’en décembre

L’Assemblée générale de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) qui devait avoir lieu le 19 septembre dernier a été reportée au mois de décembre prochain. Le report a été motivé par l’importance du match décisif que l’équipe nationale doit livrer contre la Libye le 11 octobre pour le compte des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010.
Les prétendants au siège de Léon Ababe devront attendre décembre pour être départagés. Les assises de l’assemblée générale de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) ont été reportées en octobre. Cette décision a été prise pour éviter un chamboulement à deux semaines d’un match capital qui va opposer le 11 octobre prochain à Libreville la sélection nationale à celle de la Libye pour une qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et l’accès aux phases suivantes des éliminatoires de la Coupe du Monde.

L’élection des nouveaux membres de la FEGAFOOT, à qui incombera la tâche d’accompagner les changements du football gabonais en améliorant son cadre infrastructurel, n’aura lieu qu’en décembre prochain.

Le mandat de l’équipe sortante a pris fin le 19 septembre dernier mais les responsables de la fédération ont décidé d’attendre l’issue de la rencontre du 11 octobre prochain de l’équipe nationale gabonaise contre la Libye pour renouveler le bureau.

L’actuel président de la FEGAFOOT, Léon Ababé, se trouve assez mal positionné pour briguer un second mandat consécutif. Pour le collectif des présidents des clubs de première division et de nombreux observateurs, le bilan de monsieur Ababé n’est pas satisfaisant au regard du projet sur la base duquel il avait été élu il y a quatre ans.

«Le bilan de l’équipe fédérale est négatif sur tous les plans» a déploré le président des clubs de première division, le ministre Jean Boniface Asselé, qui a ajouté que «tous nos clubs et équipes nationales sont constamment éliminés».

Les présidents des clubs de première division reprochent à l’équipe fédérale l’arrêt des travaux du projet «Goal» financé par la FIFA ainsi que la vente du siège fédéral sans l’aval d’une assemblée générale qui aurait dû être convoquée au préalable.

«Il est sans doute nécessaire d’accorder une chance à d’autres compétences» a notamment soutenu le président-fondateur de Wongosport, Etienne Mouvagha Tsioba.

Des candidatures se positionnent d’ores et déjà à la succession de Léon Ababé, notamment celle du président de la Ligue nationale de football (LINAF), Pierre Alain Mounguengui.

«Je viens d’achever mon championnat national de football de D1 sans faute, si certains acteurs sportifs gabonais pensent me voir à la tête de cette structure, je ne peux refuser cette offre» a affirmé monsieur Mounguengui.

Valéry Ondo, ancien joueur international et président du collectif des footballeurs gabonais, a également affiché ses intentions de briguer ce poste.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....