spot_imgspot_img

abon: Mairie de Libreville/Ntoumoume Emane veut d’un syndicalisme « responsable »

S’adressant à l’ensemble des agents municipaux au cours d’une cérémonie solennelle organisée récemment au sein de l’Hôtel de ville de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, le maire, a invité particulièrement les syndicats à la « responsabilité ».
 » Je voudrais inviter les uns et les autres à la responsabilité », a-t-il lancé à l’endroit de ses administrés avant d’ajouter « des syndicats, par exemple, j’attends non seulement des revendications légitimes, mais aussi des propositions pertinentes qui tiennent comptent de l’intérêt général et qui assurent la marche en avant de notre institution ».0

D’après lui, « la marie de Libreville est dans un état d’apoplexie tel qu’elle n’a pas besoin d’un syndicalisme bruyant et improductif, mais d’un syndicalisme d’élite et d’avant-garde alliant la défense des intérêts du personnel à la responsabilité, à la lucidité, à l’honnêteté, à la rigueur et à la productivité ».

Par le passé, la mairie de Libreville a été souvent paralysée, des semaines durant, par des mouvements d’humeur de ses agents réclamant généralement soit la revalorisation de leurs statuts professionnels ou l’amélioration des conditions de travail, soit le versement de leurs cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

C’est pourquoi, pour nombre d’observateurs, la gestion et le dénouement des crises au sein cette municipalité restent l’un des points sur lesquels sera évalué la nouvelle équipe conduite par l’ancien premier ministre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES