Gabon : Libreville aura son école de santé militaire

Le ministre de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon, représentant le ministre français des Affaires étrangères, ont signé le 8 octobre une convention de coopération pour la création de l’Ecole d’application en santé militaire. Cette structure moderne de formation à vocation régionale est destinée à former un personnel compétent pour une médecine militaire efficace et opérationnelle.

La coopération en matière de santé militaire entre le Gabon et la France a pris une nouvelle dimension avec le projet de création d’une Ecole d’application régionale de santé militaire.

Le ministre gabonais de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon, ont signé le 8 octobre une convention relative à la création d’une école en santé militaire à vocation régionale à Libreville.

«C’est un projet exemplaire qui illustre la robustesse de notre partenariat, à l’exemple de celui pour l’Ecole d’Etat major. Nous souhaitons que cette nouvelle école fonctionne dans le même esprit que celle de l’état major», a déclaré le ministre de la Défense nationale.

«Nous avons constaté depuis un certain nombre d’années que le service de santé des armées était l’une des spécificités des forces de défense gabonaise, par sa qualité, à ce que l’on voit à l’hôpital militaire de Melen, par l’organisation des manœuvres médico militaires. Donc je crois que c’est une excellente chose que cette spécialité puisse à l’avenir bénéficier à l’ensemble de la région», a souligné le diplomate français.

Cette école va participer à la recherche à la formation et au perfectionnement des experts en santé militaire. A terme, ce projet devrait permettre aux armées de la sous-région de disposer d’une structure de formation en santé militaire, adaptée aux évolutions technologiques et techniques dans ce domaine de compétence pour un service efficace et opérationnel.

La construction de cette école entre dans le cadre du programme de coopération franco gabonais pour la santé militaire. A cet effet, le chef de l’Etat avait déjà procédé à la pose de la première pierre de la structure au PK9, à la périphérie nord est de Libreville.

La signature de cette convention s’est déroulée en présence des autorités militaires françaises, notamment l’attaché de Défense à l’ambassade de France au Gabon, le colonel Lenfant, ainsi que les représentant des forces de Défense gabonaises, au titre desquels le secrétaire général du ministre de tutelle, le général de corps d’armées Robert Mangolo Mvulou, le médecin général inspecteur, directeur du service de santé militaire, professeur Léon Nzouba et le chef du cabinet militaire du ministre de la Défense nationale, le général de division Jean Claude Elle Ekogha.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,699FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES