spot_imgspot_img

Gabon : Les travaux de la CAN 2012 lancés dans le Haut-Ogooué

Le chef de l’Etat a procédé le 10 octobre dernier dans le Haut-Ogooué au lancement officiel des travaux de construction des infrastructures sportives et hôtelières dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 qui sera organisée conjointement par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Dans cette province, les travaux comprendront la construction des stades de Bongoville, Ngouoni, Moanda et Franceville ainsi que les infrastructures hôtelières attenantes.Les chantiers de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 ont officiellement démarré le 10 octobre dernier dans la province du Haut-Ogooué où sera accueillie une des deux poules basées dans notre pays, l’autre étant attendue à Libreville.

Le président gabonais a procédé au lancement des travaux dans chacune des localités, escorté d’une importante délégation ministérielle composée du ministre d’Etat aux Affaires étrangères, Paul Toungui, de celui du Tourisme, Idriss Ngari, de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, de l’Intérieur, André Mba Obame, des Travaux publics, Flavien Nziengui Nzoundou, des Sports, René Ndemezo’o Obiang et du ministre des Affaires sociales, Angélique Ngoma.

Dans cette province, les chantiers de la CAN 2012, concernent la construction des stades de Bongoville, Ngouoni, Moanda et Franceville. La ville de Bongoville sera également dotée d’une cité olympique de 200 logements pour l’accueil des sportifs et des invités.

Outre la construction de ces différentes infrastructures sportives, les travaux prendront également en compte l’édification dans chacune des villes hôtes d’hôtels trois étoiles d’une capacité respective de 50 chambres, qui disposeront par ailleurs d’installations particulières pour la préparation des athlètes.

Un expert de la Confédération africaine de football (CAF) a accompagné la délégation présidentielle pour assurer la conformité des travaux au cahier de charges de la CAF.
Après la compétition, les différentes infrastructures hôtelières devraient être aménagées à des fins touristiques.

A Libreville, il est notamment prévu la rénovation du stade Président Omar Bongo d’une capacité d’environ 35 000 places. Le stade actuel qui date des années 1970 présente d’importantes dégradations et nécessite des travaux de réhabilitation et de mises aux normes.

Le gouvernement gabonais a également promis la construction grâce à la coopération sino-gabonaise d’un second stade à Libreville d’une capacité de plus de 40 000 places. Un village sportif de 300 logements devrait également voir le jour avant 2012 à Libreville, ainsi que différents stades d’entraînement dans les différents quartiers de la capitale.

Le 31 juillet dernier, le gouvernement gabonais a mis en place le comité interministériel de pilotage (COPICAN) et le comité d’organisation (COCAN) de la CAN 2012, pour assurer l’organisation, le contrôle et le suivi des travaux. Le ministre des Sports, René Ndemezo’Obiang, avait annoncé le 6 mai dernier le plan de financement des préparatifs de cet événement pour l’année 2008, qui s’élèvera cette année à 15 milliards de francs CFA.

Le ministre avait précisé que les fonds débloqués par le gouvernement seront prélevés sur l’investissement annuel de 50 milliards de FCFA initialement affectés au développement des provinces dans le cadre des fêtes tournantes, à l’occasion de la célébration de l’Indépendance le 17 août.

Le gouvernement a par ailleurs expliqué que le pays investira des sommes équivalentes jusqu’en 2011 pour finaliser la préparation des infrastructures sportives et hôtelières prévues pour la CAN 2012.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,857FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES