spot_imgspot_img

Le gouvernement menace de suspendre les salaires des enseignants grévistes au Gabon

Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a menacé de suspendre les salaires des enseignants en grève depuis la reprise des cours le 6 octobre dernier, a appris APA lundi de source sûre.

Dans une note circulaire dont APA a pu obtenir copie, M. Menga demande aux responsables des établissements primaires et secondaires d’utilité publique de lui faire parvenir les noms, suivi des numéros matricules des agents grévistes, avant le 15 octobre, pour lui permettre d’entamer la procédure de suspension des salaires de ceux d’entre eux qui sont rémunérés par la fonction publique.

Pour leur part, les enseignants stagiaires solidaires du mouvement se verront privés des fonds de la caisse de soutien, indique la note.

Les cours sont sérieusement perturbés dans plusieurs établissements primaires et secondaires aussi bien à Libreville, la capitale, qu’à l’intérieur du pays où la grève est particulièrement suivi par plusieurs enseignants.

Les enseignants gabonais regroupés au sein d’un collectif ont déclenché depuis le 6 octobre dernier, un mouvement de grève pour réclamer un réajustement des salaires entre ceux exerçant avant 1990 et ceux recrutés après cette date.

En 2006, le système éducatif national avait été paralysé deux mois durant par une grève des enseignants qui ont engagé lundi après-midi des négociations avec le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES