spot_imgspot_img

Gabon: La mairie de Libreville se substitue à la CNSS auprès de ses employés

La mairie centrale de Libreville va procéder dès la fin du mois d’octobre, en lieu et place de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), au paiement des primes de rentrée scolaire 2008-2009 attribuées à ses employés, a-t-on appris mardi à la direction des affaires sociales et sanitaires (DASS) de l’Hôtel de ville.
« Normalement c’est la CNSS qui doit s’occuper du paiement de ces primes prévues par l’Etat. A cause des problèmes internes liés à cette structure, les autorités municipales ont décidé de prendre cette prime en charge pour le compte de la rentrée scolaire 2008-2009 », a affirmé un cadre de la direction des affaires sociales de la municipalité.

La prime de rentrée scolaire censée être payée par la CNSS, à raison de 20.000 francs CFA par enfant est attribuée aux employés en service à la Fonction publique et dans les entreprises privées, pour amortir les dépenses inhérentes à la scolarisation de leur progéniture.

« La mairie de Libreville n’est pas à jour chez nous, en plus elle a une dette de plus de 14 milliards de francs à la CNSS; donc aucun des employés de l’Hôtel de ville, même pas les retraités, ne peut percevoir une quelconque allocation à nos guichets », a déclaré sous anonymat un caissier de la CNSS.

Sur instruction de Jean François Ntoutoume Emane, édile de Libreville, la direction des affaires sociales et sanitaires a entamé, courant août-septembre, un recensement des employés de l’Hôtel de ville, invités à s’y présenter munis de récépissés délivrés par la CNSS pour l’année scolaire 2007-2008. Si cette opération en cours se déroule normalement, le règlement effectif des dus n’est pas encore certain, a précisé un cadre de ces services.

Le régime de sécurité sociale géré par La CNSS comprend une branche des prestations familiales et des prestations de maternité, une branche des risques professionnels, accidents de travail et maladies professionnelles, une branche des pensions de vieillesse, d’invalidité et de décès, puis une branche des prestations de santé au bénéfice des travailleurs salariés ayant fait l’objet d’une évacuation sanitaire à l’étranger.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES