Gabon : Africa international questionne l’avenir des médias africains à Libreville

Un colloque international sur l’avenir des médias en Afrique a été ouvert le 13 octobre à Libreville par les responsables du mensuel Africa international à l’occasion du 50e anniversaire de ce magazine. Des responsables de médias internationaux, africains et locaux ont été invités à réfléchir aux moyens d’arrimer le secteur africain de la communication aux évolutions technologiques et marketing des standards internationaux. Les travaux ont été clôturés le 14 octobre par le lancement officiel d’un nouveau magazine «Ici les gens du Gabon».

Libreville a planché sur l’avenir des médias en Afrique les 13 et 14 octobre dernier à l’occasion d’un colloque organisé par le groupe Africa international, le plus ancien magazine du continent, qui a initié cette réflexion pour faire un état des lieux de l’organisation et de l’adaptation technologique du secteur africain de la communication.

L’organisation de ces assises entre dans le cadre du 50e anniversaire du groupe ainsi que du lancement par celui-ci d’un nouveau magazine au Gabon, «Ici les gens du Gabon».

Pour justifier le choix de la capitale gabonaise pour accueillir ces travaux, la présidente du groupe Africa international, Marie Roger Biloa, a déclaré que «Libreville n’est pas seulement le lieu de la liberté, c’est aussi le carrefour de la paix, le symbole de l’ouverture, de la stabilité politique et de la liberté de la presse».

Ouvert sur le thème «Environnement presque 100% média», ce colloque a notamment vu la présence de Claude Grunitzky de «Trace magazine», Mactar Silla de «STV» au Cameroun, Jean Phillipe Kabore de «3A Télésud», Elisabeth Carvalho de «TV Globo» au Brésil, Jean Pierre Pont de «Vivre à l’étranger», Marcel Amoko de «Africa New Network», Youssouf Touré de «L’Intelligent d’Abidjan», Djibril Wade de «Africable» au Mali ainsi que le camerounais Haman Mana du quotidien «Le Jour», autour des représentants des principaux médias nationaux.

La présidente du groupe Africa internatioanl a axé les débats sur la remise «en question quand on est un magazine de la presse écrite? Comment utiliser les nouvelles techniques qui existent pour aller de l’avant et ne pas rester dans les modèles figés et dépassés’ Comment créer des synergies avec les nouveaux médias’ Comment développer des entreprises rentables dans ce cadre là?».

L’organisation des organes de presse à l’horizon 2027 ; l’évolution de l’influence du multimédia ou encore la place de l’éditeur dans le paysage médiatique et le contexte culturel ont également été abordés par les participants.

Les débats ont été ouverts le 13 octobre autour de la question «la presse écrite est elle vouée à disparaître?». A cet effet, Haman Mana a expliqué que ce secteur présentait en Afrique de nombreuses spécialités encore inexplorées, telles que les faits divers, le sport, l’information satyrique ou encore la bande dessinée. En développant de nouvelles spécialités et de nouveaux réseaux de distribution, le camerounais Haman Mana a affirmé avoir trouvé des marchés intéressants pour la presse écrite africaine.

Les thèmes du «défi de l’audiovisuel» et de «réinventer la publicité» ont également permis aux participants de partager leurs expériences respectives pour trouver les voies du développement harmonieux des médias en Afrique dans le concert du monde moderne.

Les travaux ont été bouclés dans la soirée du 14 octobre avec le lancement officiel du journal «Ici les gens du Gabon», la version gabonaise du magazine qui existe déjà au Cameroun.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,699FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES