Gabon : Un nouveau secrétaire général au CES

Le nouveau secrétaire général du Conseil économique et social (CES), et son adjoint, ont été officiellement installés le 13 octobre à Libreville par le directeur de cabinet du président de l’institution, Olivier Moulengui Mfondo. Nommés lors du conseil des ministres du 7 octobre, les nouveaux promus auront pour mission prioritaire d’assurer le suivi des travaux des commissions mises en place lors de la dernière session ordinaire du CES du 2 au 17 septembre, consacrée à l’insuffisance alimentaire.
Claude Roger Makosso Koumba et Aimée Bertille Itsiémbou ont été installés dans leurs fonctions de secrétaire général et secrétaire général adjoint du Conseil économique et social (CES) le 13 octobre au siège de l’institution à Libreville.

Nommés par le conseil des ministres du 7 octobre, ils ont installés dans leurs fonctions par Olivier Moulengui Mfondo, ledirecteur de cabinet du président du CES empêché, Antoine de padoue Mboumbou Miyakou.

Claude Roger Makosso Koumba, a été installé au poste de secrétaire général du CES. Il succède à ce poste au professeur Jérôme Kwenzi Mikala, élu maire de Tchibanga à l’issue des dernières élections locales. Avant de rejoindre le CES, monsieur Makosso Koumba était en poste au Conseil national de la Communication (CNC).

Le nouveau secrétaire général du CES a assuré ses pairs et son prédécesseur d’accomplir à ce poste un «travail bien fait dans les règles d’éthique et de la déontologie notre fonction publique».

Aimée Bertille Itsiémbou a elle été installée au poste de secrétaire générale adjointe de l’institution. Elle succède à ce poste à Célestine Ella Nguéma. La nomination à ce poste par une femme entre notamment dans le cadre de la politique de parité hommes/femmes aux hautes fonctions de l’administration gabonaise.

Le directeur du cabinet du président du CES, monsieur Moulengui Mfondo, a rappelé les attributions des nouveaux promus, qui sont notamment celles «de coordonner, sous l’autorité du président économique et social, les activités de tous les services composants cette structure ; de susciter la cohésion de toutes les femmes et tous les hommes qui font parti de ce service en promouvant le travail d’équipe, la rigueur et la disponibilité».

«Il vous appartient de fédérer toutes les intelligences concentrées dans les différents services et de tout mettre en œuvre pour qu’ensemble nous puissions répondre favorablement aux attentes du président du conseil économique et social», a enfin rappelé monsieur Moulengui Mfondo.

Le CES avait bouclé sa deuxième session ordinaire consacrée à l’autosuffisance alimentaire le 17 septembre dernier sans que les conclusions escomptées n’aient pu être adoptées par les conseillers. Le conseil avait alors demandé aux commissions spécialisées mises en place de poursuivre leur travail pendant l’intersession afin que des solutions concrètes puissent être proposées à la prochaine session.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,704FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES