La journée mondiale de la femme rurale sera célébrée en différée à Libreville, a annoncé mercredi Angélique Ngoma, ministre des Affaires sociales, de la Famille, chargé de la Promotion de la femme dans son discours de circonstance.Les raisons de ce report n’ont pas été communiquées à la presse.

Cette année, cette Journée est célébrée sous thème: « Journée mondiale de la femme rurale: Changement climatique: les femmes rurales apportent des solutions ».

« Les solutions aux changements climatiques doivent être de nature durable. La seule façon de parvenir à une action durable à long terme est d’associer les femmes à tous les niveaux », a déclaré Angélique Ngoma.

« Les femmes rurales travaillent à égalité dans les exploitations agricoles, mais nous ne jouons pas un rôle égal dans les décisions concernant les politiques qui régissent nos moyens de subsistance, Il faut que cette situation change », a-t-elle ajouté.

Les femmes rurales, par manque d’accès aux ressources et aux processus de décision sont plus vulnérables face au changement climatique. D’après la le Fond mondiale pour l’alimentation (FAO), les femmes produisent plus de 50 % des cultures vivrières en Afrique.

Plus de 80 % des aliments sont produits par des femmes.

Célébrée chaque 15 octobre, le but de la Journée mondiale de la femme rurale est de mettre en lumière le rôle des agricultrices dans la lutte contre le réchauffement de la planète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here