Gabon : Le budget alloué à l’organisation de la CAN appelé à la hausse

Le Comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations 2012 (COPICAN), a tenu sa première réunion le 13 octobre, sous la présidence du Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, et en présence de la plupart des ministres membres du comité. Cette séance de travail a permis au ministre des Sports, René Ndemezo’o Obiang, d’établir un état des lieux des chantiers en cours et en projet. Ce dernier a révélé de lourdes insuffisances dans les fonds alloués pour la préparation de cet évènement.

Quelques jours après le lancement des travaux de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 dans le Haut Ogooué par le chef de l’Etat, le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, a présidé le 13 octobre dernier la première réunion du Comité interministériel d’organisation de la CAN (COPICAN) pour faire le point sur l’avancement des travaux et définir le cadre normatif de la mise en œuvre et du suivi de la préparation de cet évènement, co-organisé par le Gabon et la Guinée équatoriale.

«Cette manifestation ne peut pas être organisée dans un cadre informel. Il a donc fallu que les textes soient adoptés pour formaliser tout cela dans un cadre qui nous permette de travailler de manière méthodique», a expliqué le chef du gouvernement, président du COPICAN.

A l’ouverture des travaux, le ministre des Sports, René Ndemezo’o Obiang, a dressé l’état des lieux de l’avancement des travaux des infrastructures sportives et hôtelières dans l’Estuaire et le Haut Ogooué, les deux provinces qui accueilleront cet évènement au Gabon.

Monsieur Ndemezo’o Obiang a annoncé que la restauration complète du stade Omnisports de Libreville se chiffrait à près de 27 milliards de francs CFA, selon l’étude réalisée par un cabinet d’architecture. Les coûts de construction du stade d’Agondjé n’ont pu être présentés puisqu’il sera réalisé par la coopération chinoise, qui a seulement demandé 4 milliards de francs CFA à la partie gabonaise pour la viabilisation du site.

Pour la construction des stades d’entraînement de Bikélé et de Nzeng Ayong, de celui de l’Institut national de la Jeunesse et des Sports, des stades de Ngouoni, de Moanda, de Lambaréné, les entreprises Entraco, Sobea, Socoba et Socofi ont notamment été retenues.

Le coût total des travaux a été évalué à 140 milliards de francs CFA, auxquels certains membres du comité voudraient ajouter d’autres aménagements connexes, comme la construction d’un ministère des Sports.

«Au Gabon nous avons quelques infrastructures sportives, mais ces infrastructures ne répondent pas aux normes, c’est pourquoi il faut les réhabiliter», a souligné monsieur Eyeghe Ndong.

«Compte tenue de l’importance de l’événement, il nous est apparu absolument nécessaire de construire de nouvelles infrastructures, notamment des grands stades à Libreville et l’intérieur du pays», a expliqué le président du COPICAN.

Concernant «les grands stades de Libreville, plus précisément à Agondjé qui est excentré, il faut pouvoir s’y rendre. Quand nous regardons notre réseau routier, nous nous apercevons que nous risquerons d’avoir des problèmes si nous ne prenons pas des dispositions dans ce sens, surtout pour ouvrir des routes», a rappelé le Premier ministre.

Dans le cadre des préparatifs de la CAN 2012, René Ndemezo’Obiang, avait annoncé le 6 mai dernier le plan de financement des préparatifs de cet événement pour l’année 2008, qui s’élèvera cette année à 15 milliards de francs CFA.

Le membre du gouvernement avait par ailleurs expliqué que le pays investirait des sommes équivalentes jusqu’en 2011 pour finaliser la préparation des infrastructures sportives et hôtelières prévues pour la CAN 2012.

Mais au regard du bilan établit à la première réunion du COPICAN, il s’avère que ce plan de financement sera insuffisant pour supporter les coûts des travaux à entreprendre pour prétendre à l’organisation de cet évènement sportif panafricain.

Le projet de loi de finances 2009 adopté par le gouvernement le 14 octobre dernier prévoit l’allocation de 30,242 milliards de francs CFA pour les travaux d’infrastructures sportives et hôtelières relatives à l’organisation de la CAN 2012.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,686FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES