spot_imgspot_img

Gabon : Le gouvernement tend l’oreille aux revendications des enseignants

Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, a rencontré les syndicats de l’éducation nationale le 13 octobre à Libreville pour reprendre les négociations avec les enseignants qui sont entrés en grève depuis la rentrée des classes le 6 octobre. Les enseignants ont réclamé un cadre normatif de dialogue dûment adopté comme garantie à l’ouverture du dialogue. Le Premier ministre a exhorté les enseignants grévistes à reprendre les cours afin de prévenir d’importantes répercussions sur l’année scolaire, tandis que le Conseil des ministres du 14 octobre a offert la garantie recherchée par les enseignants.L’ouverture des négociations entre les enseignants grévistes et le gouvernement a été reportée en raison de l’absence du cadre règlementaires de garanti exiger par la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) pour la reprise du dialogue.

La rencontre entre le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, et la dizaine de syndicats d’enseignants réunis au sein du CONASYSED a tourné court en raison des préliminaires exigées par les enseignants, qui réclament l’adoption par le gouvernement de textes réglementaires pour définir la compétence des deux commissions mises en place pour traiter le cahier des charges déposé auprès de la tutelle.

Les membres du gouvernement ont déclaré que le texte avait été élaboré conformément aux réclamations des syndicats et attendait d’être soumis aux autorités supérieures pour la mise en place effective du cadre légale des négociations.

Après le début des négociations le 8 octobre, la tutelle avait convoqué les enseignants grévistes le 10 octobre pour trouver un consensus capable d’amorcer une rentrée des classes complète. Mais la CONASYSED a refusé de se rendre à cette rencontre, en réaction à la menace du gouvernement de suspendre les salaires des enseignants.

Les revendications des agents de l’Education nationale concernent principalement l’harmonisation des salaires et la prise en compte de l’ancienneté, la régularisation des situations administratives des enseignants, dont certains sont encore confinés au statut de stagiaire depuis sept ans, l’augmentation de la prime de logement à 200 000 francs CFA ou encore la mise en place d’académies provinciales e. Les enseignants affirment avoir déposé leur cahier des charges à la tutelle depuis le 6 août dernier.

Les cautions demandées par le CONASYSED pour l’ouverture du dialogue font suite aux nombreux échecs des négociations avec la tutelle depuis plusieurs années et aux manœuvres du ministère de l’Education nationale qui viseraient selon le CONASYSED à diviser les syndicats.

Le premier ministre a exhorté les enseignants à rejoindre les salles de classe afin de prévenir de trop graves répercussions sur le déroulement de l’année scolaire.

Le Conseil des ministres du 14 octobre dernier a permis au gouvernement d’adopté les attributions de la commission chargée de la résolution des points inscrits au cahier des charges de la CONASYSED.

Présidée par le Premier ministre, elle a notamment été mandatée pour harmoniser les salaires des enseignants recrutés avant et après 1991, examiner les dossiers de recrutement, d’intégration, de titularisation ou confirmation, d’avancement, de reclassement et de rappels des enseignants et autres personnels du secteur.

La commission a également été chargée de veiller à la résolution des problèmes à court, moyens et long terme identifiés par la CONASYSED et d’assurer le suivi des mesures palliatives mises en place.

Depuis le 13 octobre dernier, les cours semblent par ailleurs avoir repris normalement dans de nombreux établissements primaires et secondaires publics de la capitale. Un équilibre fragile à en juger par la détermination du CONASYSED, qui a fermement annoncé sa détermination à faire aboutir leurs revendications, dont certains dossiers seraient sur les tables de la tutelle depuis près de vingt ans.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES