spot_imgspot_img

Gabon : Menga scelle un partenariat avec l’Allemagne

Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, a signé le 15 octobre à Libreville avec l’ambassadeur d’Allemagne au Gabon, Hans Bernhard Dietrich, une convention de coopération dans le domaine de l’éducation. Ce partenariat concerne les lycées Immaculée conception et Nelson Mandela, où devraient notamment être mis en place des unités d’enseignement de la langue allemande, dans le cadre de la convention des écoles partenaires de l’avenir, qui visent à donner une dimension internationale aux enseignements dispensés dans les établissements secondaires.
La langue de Goethe prend ses marques au Gabon avec la signature le 15 octobre d’une convention avec l’Allemagne pour le renforcement des capacités d’enseignement de l’allemand dans les écoles partenaires.

Signée par le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga, et l’ambassadeur d’Allemagne au Gabon, Hans Bernhard Dietrich, la convention des écoles partenaires de l’avenir devrait bénéficier en priorité au lycée confessionnel Immaculée conception ainsi qu’au lycée d’application Nelson Mandela, à Libreville.

«A l’époque de la globalisation, il ne suffit pas de connaître une langue, une culture, une civilisation. Pour les jeunes gens d’aujourd’hui, il est nécessaire d’avoir des atouts supplémentaires, parler par exemple l’Allemand c’est un atout. Un atout qui améliore un candidat en comparaison avec un autre candidat. C’est pourquoi le ministre fédéral des affaires étrangères de la république fédérale d’Allemagne a initié les écoles partenaires » a déclaré Hans Bernhard Dietrich, ambassadeur de la république fédérale d’Allemagne au Gabon

L’Etat fédéral d’Allemagne, un partenaire diversifié qui apporte son soutien à l’amélioration de l’enseignement au Gabon à travers cette initiative appelée les écoles partenaires de l’avenir ceci dans un contexte de mondialisation.

« L’Allemagne constitue un des grands pays du monde est une ouverture que nous offrons aux enfants gabonais comme vous l’avez dit toute à l’heure, nous sommes à l’heure de la mondialisation, donc à l’heure de l’ouverture comme on le dit; le monde est devenu un village planétaire. Il convient donc que le système éducatif que nous avons la responsabilité d’animer et d’encadrer se mette au diapason pour donner aux enfants gabonais les opportunités auxquels ils peuvent prétendre », a déclaré le ministre Michel Menga qui a souhaité que cette convention se consolide d’avantage.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES