spot_imgspot_img

Gabon : Fidèle Ntsissi prend ses fonctions de TPG

Le nouveau Trésorier payeur général (TPG), Fidèle Ntsissi, a été officiellement installé le 15 octobre au siège du Trésor public à Libreville, en présence du personnel et cadres de cette administration. Monsieur Ntsissi succède à ce poste à Blaise Louembé, nommé ministre de l’Economie et des Finances lors du remaniement ministériel du 7 octobre.
Ce dernier qui a présenté à son successeur le bilan des avancées réalisées dans l’organisation du Trésor public, notamment l’informatisation complète du système, et a encouragé le nouveau promu à poursuivre les réformes pour l’optimisation de la gestion des finances publiques.Nommé le 7 octobre à l’occasion du remaniement ministériel du gouvernement de Jean Eyeghé Ndong, le nouveau Trésorier payeur général (TPG) a officiellement pris ses fonctions le 15 octobre au siège de l’administration financière à Libreville.

Son prédécesseur, Blaise Louembé, appelé à la tête du département des Finances, a installé son successeur devant une salle comble de personnels et hauts cadres du Trésor public gabonais.

«Le trésor est une maison qui regorge aujourd’hui de cadres valables, bien formés et c’est sa première richesse», a déclaré le TPG sortant, Blaise Louembé.

Le nouveau ministre des Finances a dressé un bilan de son exercice à la tête du Trésor et souhaité que son successeur puisse poursuivre la modernisation amorcée de la gestion des fonds publics.

«Le service du trésor s’est modernisé par le principe de la formation et aujourd’hui, 80% des cadres de cette maison sont des inspecteurs centraux au minimum. Vous trouvez une maison totalement informatisée ou presque pour les cas qui restent a informatisé, les modules d’informatisation sont totalement prêts et en phase de tests», a expliqué monsieur Loumbé.

«Donc c’est une maison qui normalement roule seule. Vous devez entretenir les acquis mais également donner votre propre touche», a conclu le ministre des Finances.

«C’est avec émotion que je retrouve la maison ou j’ai commencé ma carrière. L’idée que j’ai de ces fonctions de TPG, c’est que ce sont de lourdes fonctions. Qu’il pleuve ou qu’il neige, qu’il y ait abondance ou rareté des ressources, les journées de TPG sont excessivement laborieuses mais surtout stressantes», a déclaré le nouveau promu.

«Le TPG est à l’Etat ce qu’est le Gardien de but au football, c’est le dernier rempart, il encaisse les buts si naturellement sa défense est faible, ou si les attaquants ne conservent pas le ballon. S’il y a de bonnes équipes, autant au niveau collectif, où les décisions sont prises, qu’au niveau administratif, il est évident que la tâche du TPG sera facile», a déclaré monsieur Ntsissi.

Monsieur Ntsissi a commencé à travailler comme comptable à l’intérieur du pays, avant d’occuper les fonctions de directeur du Budget. Il a ensuite été nommé au cabinent du chef de l’Etat où il a exercé plusieurs années. Il revient aujourd’hui à la tête du Trésor public, où il avait fait ses armes en 1987.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES