Gabon: La CONASYSED fustige le comportement des enseignants qui vaquent encore à leur occupation

Les enseignants regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED), ont fustigé lundi au cours de leur Assemblée générale dite de la « Détermination » à Libreville, le comportement de leurs collègues qui continuent à faire cours dans les établissements du pays. Plus de 15.000 sur 20.000 enseignants exerçant sur le territoire national seraient concernés par les différents problèmes et revendications. Or, actuellement, une grande partie de ces enseignants vaque à leur activité quotidienne depuis le 6 octobre, date du lancement de la grève par la Convention.

« Ce n’est pas normal que certains de nos collègues fassent cours pendant que nous défendons une cause commune. C’est la raison pour laquelle le gouvernement nous tourne en bourrique », a déclaré le représentant des enseignants, Leghanza Alain Serge.

Selon des indiscrétions, les enseignants qui font cours actuellement auraient déclaré qu’ils le font sous la pression de leurs responsables d’établissements respectifs et les grévistes entendent aller par eux-mêmes arrêter les cours dans ces établissements.

Pour mettre fin à la grève, le gouvernement a ouvert samedi dernier des négociations dirigées par le premier ministre Jean Eyeghé Ndong, qui a annoncé le paiement de la régularisation d’une partie des reliquats des rappels à hauteur de 2 milliards de francs CFA d’ici novembre.

Les syndicalistes évaluent le montant des rappels à 20 milliards de francs CFA et estiment que le rappel devrait être payé en décembre afin de leur permettre de satisfaire leurs enfants pendant cette période de fêtes.

La CONASYSED est entrée en grève dès le la rentrée scolaire du 6 octobre dernier. Plusieurs rencontres ont eu lieu entre le gouvernement et les enseignants sans aucune solution concrète à ce jour.

Les négociations se poursuivront entre les deux partis, mais pour l’heure, les cours seront suspendus sur toute l’étendue du territoire.

Une autre assemblée générale des enseignants est prévue pour mercredi prochain afin de rendre compte de la suite des négociations.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Education : Un environnement scolaire purifié à l’horizon 2021 ?

Le Gabon et le Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) ont signé, le 19 mai à Libreville, une convention sur le «Plan de...

Covid-19 : Plus de 1.400 établissements privés laïcs broient du noir

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le Gabon a pris des mesures fortes. Parmi celles-ci figure la fermeture des établissements scolaires...

Enseignement à distance : le Gabon et l’Unesco signent pour plus de 100 millions de FCFA

D’une valeur de 195 955 dollars US, soit environ 118,8 millions de francs CFA, l’accord de fonds en dépôt signé entre l’État gabonais et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...