Guinée Equatoriale : Gazprom lorgne le gaz d’Obiang Nguéma

Le leader mondial de l’énergie, le russe Gazprom, a signé le 19 octobre avec la société équato-guinéenne de gaz naturel liquéfié (EG-LNG), un important accord de coopérations dans les secteurs du gaz et de l’énergie. Le géant russe pourrait aider la Guinée Equatoriale à exploiter ses importantes réserves gazières et à développer les infrastructures énergétiques dans ce pays en plaine croissance depuis la mise en exploitation de ses importantes ressources pétrolières. La Guinée équatoriale a opté pour le géant russe de l’énergie Gazprom pour développer l’exploitation de ses importantes ressources gazières. La société équato-guinéenne de gaz naturel liquéfié (EG/LNG) a signé le 19 octobre un accord de coopération dans les «secteurs du gaz et de l’énergie», a rapporté la radio nationale équato-guinéenne.

Les termes de l’accord n’ont pas encore été dévoilés mais le leader mondial de l’énergie pourrait apporter une grande contribution technique et financière au développement des infrastructures énergétiques dans le pays.
La signature de cet accord a eu lieu à l’occasion de la visite en Guinée équatoriale du président du groupe russe, Alexander Youkov.

A la tête d’une importante délégation de personnalités économique et politique russe, monsieur Youkov a notamment remis une invitation pour une visite en Russie au chef de l’Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema.

EG/LNG est détenue à hauteur de 60% par la compagnie pétrolière américaine Marathon oil corporation, la société nationale de gaz en détient 25% alors que les japonaises Mitsui corporation et Marubeni corporation possèdent respectivement 8,5% et 6,5% des parts.

La Guinée équatoriale est récemment devenue le 3e producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne, après l’Angola et le Nigeria. Le pays dispose de réserves gazières estimées à 40 milliards de m3.

Gazprom est principalement active dans la production et le transport de gaz naturel. Depuis 1954, elle est le premier exploitant et le premier exportateur de gaz au monde. Depuis 2005, elle est aussi un acteur majeur sur le marché mondial du pétrole sous le nom de GP, Société de production de gaz.

Le géant gazier russe Gazprom s’attend à un bénéfice net de 30 milliards de dollars (22,3 milliards d’euros) cette année, selon son directeur général Alexeï Miller. En 2007, Gazprom avait réalisé un bénéfice de 29,70 milliards de dollars. Miller a ajouté que le chiffre d’affaires devrait atteindre 100 milliards de dollars.

«Nous travaillons dans un contexte de prix qui est très, très favorable pour Gazprom. L’époque du pétrole et du gaz bon marché est terminée. Malgré la crise financière, les prix des hydrocarbures vont rester élevés», a affirmé le secrétaire général du groupe.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....