Gabon : Bongo Ondimba s’assure du suivi du projet Belinga

Le chef de l’Etat gabonais, Bongo Ondimba, a reçu le 23 octobre dernier à Libreville les partenaires chinois en charge du projet d’exploitation du gisement de fer de Belinga, au nord est du Gabon. Conduits par l’ambassadeur de Chine au Gabon, les entrepreneurs chinois ont rendu compte au président gabonais de l’état d’avancement des projets, dont les travaux devraient commencer dès 2009 pour l’aménagement des infrastructures d’exploitation, d’extraction et d’acheminement du fer d’un des derniers grands gisements de la planète. Le président Bongo Ondimba a rencontré le 23 octobre les principaux administrateurs du projet d’exploitation du fer de Bélinga pour faire le point sur l’avancement des études préalables au lancement des travaux de ce gros projet de près de 1600 milliards de francs FCFA.

Les responsables des entreprises chinoises chargées de l’exécution de ces projets sur le terrain, notamment Sinohydro et la China national Machinery and Equipement import and export Corporation (CMEC), sont venus rendre compte de l’avancement des études d’impact et préalables au lancement des travaux sur les sites de Bélinga et Poubara.

Lors de son escale à Hong-Kong après l’ouverture des Jeux Olympiques de Beijing, les responsables chinois du projet avaient assuré le chef de l’Etat du lancement effectif des travaux d’aménagement dès 2009.

Ils avaient alors confirmé la finalisation de l’étude d’impact environnemental et qu’«après cela nous pourrons finaliser le rapport sur l’étude de faisabilité globale» avait déclaré le président de la CEMEC.

Le projet Belinga comprend des réalisations majeures pour le pays. Outres les chantiers de la mine, le projet prévoit la construction d’un barrage hydroélectrique à Poubara, un port en eau profonde à Santa Clara et une voie de chemin de fer. En plus de la couverture nationale, les capacités de production de ce barrage seraient à même de satisfaire des besoins énergétiques sous-régionaux.

Le gisement de fer de Belinga a été attribué le 1er juin dernier par le gouvernement gabonais à un groupement d’entreprises chinoises, la CMEC, au détriment de la compagnie brésilienne CRVD déjà présente sur le marché du manganèse au Gabon.

Les travaux de construction de la mine et des différentes infrastructures devraient produire 26 850 emplois pour les nationaux gabonais. En période d’exploitation, la mine de fer de Belinga devrait générer 3 000 emplois directs et 10 000 emplois indirects.

Le gisement de fer de Belinga, situé au nord-est du Gabon et découvert en 1895, est l’un des derniers grands gisements de fer inexploités de la planète avec sa teneur en fer de 64% et ses réserves estimées à un milliard de tonnes.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES