Gabon : L’U E « copilote » les dossiers de la sécurité aérienne avec Assélé

Le ministre des Transports et de l’Aviation civile, Jean Boniface Assélé, reçu le 21 octobre à Libreville le chef de délégation de l’Union européenne, Thierry Mathisse, pour faire le point sur les mesures de renforcement de la sécurité aérienne entreprises au Gabon. Cette séance de travail leur a permis d’évaluer l’avancement des chantiers de la commission de la sécurité aérienne au Gabon, notamment la mise en place de l’Agence nationale de l’aviation civile et la mise aux normes des infrastructures, en prélude à la réunion de la commission le 3 novembre prochain à Bruxelles, en Belgique. Le renforcement de la sécurité aérienne est suivi de près par la coopération européenne, dont le chef de la représentation diplomatique au Gabon a rencontré le 21 octobre dernier le ministre des Transports et de l’Aviation civile, Jean Boniface Assélé, pour évaluer l’état d’avancement des chantiers entrepris pour sécuriser les transports aérien au Gabon.

Avec ses collaborateurs en charge de l’Aviation civile, le ministre Assélé a fait le point sur les dossiers de la sécurité aérienne, pour lesquels le Gabon bénéficie de la coopération européenne et qui sont également chapotés par les départements de la Défense nationale et des Affaires étrangères.

«Nous avons discuté des mesures prises par le Gabon dans le cadre de l’amélioration du dossier sécurité aérienne, notamment avec la création de l’Agence nationale de l’aviation civile indépendante au Gabon (ANAC)», a rapporté le chef de la délégation de la Commission européenne, Thierry Mathisse.

Le ministre a assuré à ses interlocuteurs de la bonne tenue des programmes de renforcement de la sécurité aérienne et de mise aux normes avec les nouvelles règlementations internationales en vigueur.

«Le ministre m’a assuré qu’il mettait tout son poids politique pour faire avancer les dossiers le plus rapidement possible. C’est très satisfaisant. Le Gabon doit profiter des efforts qui doivent être faits dans ce domaine pour jouer à terme un rôle régional au niveau de l’Afrique centrale», a poursuivi monsieur Mathisse.

Cette séance de travail a permis de fixer les quatre points prioritaires identifiés par la Commission de la sécurité aérienne du Gabon. Le ministre Assélé et le représentant de la Commission européenne ont notamment retenu la mise en œuvre du plan d’action correctif de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) ; l’avancement de la mise en place de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) ; la recertification de l’ensemble des compagnies aériennes ainsi que l’avancement palpable sous quinzaine des inspections des pistes avant les vols.

Cette rencontre s’inscrit notamment dans le cadre de la préparation de la prochaine réunion de la Commission de la sécurité aérienne prévue le 3 novembre prochain à Bruxelles, en Belgique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....