Gabon : Léon Mébiame nouveau président de la Chambre de la Commerce

Réuni en Conseil des ministres le 6 novembre à Libreville, le gouvernement a procédé au remaniement de certaines administrations, notamment la nomination de Léon Mébiame, ancien Premier ministre, au poste de président de la Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie du Gabon, en remplacement de Joachim Boussamba. Ce remaniement fait suite à l’examen d’un audit de l’institution qui a révélé de graves lacunes dans son fonctionnement, pour lesquelles le gouvernement a pris un ensemble de mesures visant à redresser cette interface administrative primordiale pour l’économie nationale.

Les dérèglements constatés à la Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie du Gabon ont amené le gouvernement a remanié la direction de cette institution. Réuni en Conseil des ministres le 6 novembre dernier à Libreville, le gouvernement a nommé Léon Mébiame au poste de président de cette importante interface administrative entre l’Etat et les opérateurs économiques.

Monsieur Mébiame, ancien premier ministre entre 1975 et 1990, a été porté à ce poste en remplacement de Joachim Boussamba, coopté Haut commissaire à la présidence de la République, chargé des Grands Travaux.
A l’annonce de cette nomination, les agents de la Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie du Gabon ont formé des groupes de travail visant à identifier les lacunes et les failles de leur institution afin de proposer des solutions palliatives au gouvernement.
Abordant la nécessité d’une «dynamisation du travail des différents départements ministériels, en particulier ceux ayant une forte incidence sociale», le gouvernement avait exprimé le 6 novembre dernier «sa profonde préoccupation face aux graves lacunes et insuffisances révélées par un audit sur le fonctionnement et la gestion courante de la Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie du Gabon».

Le rapport de l’audit demandé sur le fonctionnement interne de cette institution aurait révélé que celle-ci «n’arrive plus à remplir correctement les missions essentielles qui sont les siennes», stipule le communiqué final du Conseil des ministres.

Pour pallier cette situation qui met en péril l’une des principales interfaces de l’Etat avec les opérateurs économiques du commerce, de l’agriculture et de l’industrie, «le Conseil a décidé de la prise d’un certain nombre de mesures immédiates dans l’attente de l’adoption d’un projet de loi devant mettre en œuvre les recommandations de 1’audit et conduire jusqu’à son terme la réforme de cette institution indispensable au développement économique et social de notre pays», annonce le communiqué.

Les mesures d’urgence prises par le gouvernement, «tout en préservant les missions régaliennes de l’Etat, permettront davantage au secteur privé de jouer pleinement le rôle central qui doit lui revenir au sein de cette structure», conclu le rapport final du Conseil des ministres.
La chambre de commerce de Libreville est la principale chambre de commerce au Gabon, avec des représentations à Port-Gentil et à Franceville. Elle emploie près de 100 personnes.
La Chambre de Commerce, d’Agriculture et d’Industrie du Gabon dispose de données quantitatives et qualitatives sur ces trois secteurs clés de l’économie nationale et fournit les informations aux divers projets de développement de ces secteurs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....