Gabon : Toungui chapeaute la loi anti-tabac

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, vient de soumettre au Sénat un projet de loi autorisant le chef de l’Etat à ratifier la Convention cadre de la lutte anti-tabac de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), signée par le Gabon en 2003. Ce document stratégique identifie les axes législatifs, fiscaux et communicationnels de la lutte contre le tabagisme pour orienter et coordonner les politiques publiques en la matière. La ratification de cette convention permettrait au département gabonais de la Santé publique d’élaborer des lois et campagnes de sensibilisation pour endiguer ce phénomène aux fortes répercussions sanitaires et économiques. La lutte contre le tabagisme s’invite enfin en Afrique subsaharienne, devenu un marché privilégié du secteur depuis que l’occident a durcit ses positions face au «bâtonnet de la mort».

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, a récemment soumis à l’examen des sénateurs un projet de loi autorisant le chef de l’Etat à ratifier la convention cadre de lutte anti-tabac de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), élaborée le 23 mai 2003 à Genève et signée par le Gabon le 22 août de la même année.

La ratification de ce document permettrait aux autorités gabonaises d’élaborer et de coordonner des mesures et des politiques nationales de lutte contre les tabagismes, actifs et passifs, sur l’étendue du territoire national.

«L’idée de l’adoption de cette convention était de doter la communauté internationale d’un instrument de coopération chargé de fixer des règles relatives à la réduction de la demande et de l’offre de tabac», a expliqué le chef de la diplomatie gabonaise.

Ce document cadre «met au point une stratégie globale visant à réglementer des substances engendrant la dépendance», a souligné Paul Toungui, avant de préciser que ce texte a pour but de «protéger les générations actuelles et futures des effets sanitaires, sociaux, environnementaux et économiques dévastateurs dus à la consommation du tabac et à l’exposition à la fumée de tabac».

Pour coordonner la mise en œuvre au niveau national, régional et international des politiques de lutte contre le tabagisme, la convention cadre de l’OMS définit un ensemble d’obligations générales des parties membres.

Les pays ayant ratifié la convention s’engagent à mettre en œuvre des stratégies et des programmes nationaux multisectoriels de lutte antitabac et coopèrent en vue de formuler des mesures et des axes pour la mise en œuvre de la convention et l’obtention de financements.

Concernant la régulation de l’offre et de la demande, les parties s’engagent à prendre des mesures financières et fiscales prohibitives ainsi qu’à adopter des législations et réglementations pour la protection contre l’exposition à la fumée dans les lieux publics, la composition des produits de fabrication des cigarettes, le commerce illicite ou encore la vente aux mineurs et par les mineurs de ces produits.

Depuis le durcissement de la législation et de la fiscalité sur le tabac des la plupart des pays occidentaux, les pays émergents et en développement, l’Afrique subsaharienne notamment, est devenue un marché privilégié des opérateurs du secteur.

L’OMS affirme que le tabagisme est la principale cause de décès évitables, avec près de 4,9 millions de victimes chaque année, dont 70% dans les pays en développement.

L’organisation onusienne rappelle notamment que le tabac est une des principales causes du cancer de la sphère buccale, un des principaux facteurs de risque pour le cancer du poumon et les maladies cardiovasculaires. Le tabagisme favorise par ailleurs la contraction de la tuberculose.

La ratification de ce document par le chef de l’Etat permettrait au département gabonais de la Santé publique d’élaborer une stratégie nationale de lutte contre le tabagisme en coordonnant des mesures fiscales, sanitaires et des campagnes de sensibilisation aux risques liées au tabagisme et à ses répercussions sanitaires et économiques.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,686FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES