spot_imgspot_img

Gabon: La conférence sur « la Gestion administrative et financière des collectivités locales » s’est ouverte à Libreville

La cérémonie solennelle d’ouverture de la Conférence sur « La Gestion administrative et financière des collectivités locales » a eu lieu, ce mercredi à Libreville, en présence du premier Ministre, Jean Eyeghé Ndong, qui était entouré des experts concernés directement par ce projet, des élus locaux et ainsi que des gouverneurs de provinces. Trois allocutions ont ponctué le conclave qui, selon le ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation, des Collectivités locales, chargé de la Sécurité et de l’Immigration, André Mba Obame, permet aux autorités compétentes et aux élus locaux « d’échanger sur les modalités de mise en œuvre de cette stratégie de développement nouvelle ».

Le premier Ministre, avant de rappeler que la politique de décentralisation est un volet de l’aménagement du territoire, a souligné que cette dernière « doit reposer sur la rationalisation, l’efficacité et la participation de tous et de chacun à sa strate de compétence à la finalisation de cette politique». Pour lui, « une collectivité locale est réputée autonome si elle est dotée d’une personnalité juridique propre, administrée par des autorités qui lui sont propres et que celle-ci dispose d’un patrimoine et des ressources propres ».

Car, a-t-il conclu cette politique de décentralisation vise entre autres objectifs « le rapprochement de l’administration des administrés, l’implication des populations dans la prise de décisions, la promotion économique et social à l’échelon local ».

Reconnaissant que « les pouvoirs publics entendent servir et réaliser d’abord l’idéal démocratique », le ministre de l’Intérieur a toutefois reconnu, à la suite du Chef de Gouvernement qu’il existe un certain immobilisme dans le processus malgré « les avancés constatées».

Pour lui, « les collectivités locales n’ont pas encore totalement accédé à l’exercice entier et autonome de leurs responsabilités pour des raisons multiples dont la plupart tiennent entre autres à la faiblesse des ressources humaines, financières et matérielles ».

A sa suite, Blaise Louembé, le ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la privatisation a précisé la position de l’Etat qui entend mobiliser les ressources financières auprès des collectivités locales.

« La mobilisation des ressources financières de l’Etat auprès des collectivités locales, dans le cadre de la politique, de décentralisation, reste une préoccupation forte pour le chef de l’Etat et le Gouvernement de la République », a-t-il fait remarquer.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES