spot_imgspot_img

Gabon: Pierre Alain Mounguengui brigue la présidence de la FEGAFOOT (PORTRAIT)

Actuel président de la Ligue nationale de football (Linaf) du Gabon et par ailleurs directeur de l’Office de Gestion du stade omnisports président Bongo, Pierre Alain Mouguengui brigue la présidence de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT). Il ambitionne, une fois élu, de « restaurer, de professionnaliser et d’organiser le football gabonais. Professeur d’éducation physique et sportive (EPS), Pierre Alain Mouguengui est entré dans le monde du football par l’arbitrage.

Arbitre fédéral de 1978 à1980, il rejoint le prestigieux cadre des arbitres FIFA et y restera de 1981 à 2000 sans interruption. A ce titre, il a dirigé des rencontres de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) Seniors en 1992, 1998 et 2000, et celles de la CAN Juniors en 1990, 1993, 1995 et 1997.

Sa longue fréquentation des stades lui a conféré une expertise qu’atteste son statut d’instructeur d’arbitres.

Au plan national, il a été chargé de la formation des jeunes de 1986 à 1992, quand il devient Instructeur national.

Dix ans plus tard, en 2002, il devient instructeur de la Confédération africaine de football (CAF). En 2006, instructeur de la Fédération internationale de football(FIFA). Il est actuellement, pour le compte de la même Fédération internationale, chargé du développement de l’arbitrage en Afrique centrale, au Bénin et au Nigeria.

Comme pour compléter le tout, la carte de visite de Pierre Alain Mounguengui indique qu’il est en outre Secrétaire Général Adjoint de l’Union des Fédérations de Football d’Afrique centrale (UNIFFAC) et membre du jury d’Appel de la CAF.

Il a une expérience administrative certaine, pour avoir été secrétaire administratif de la FEGAFOOT entre 1986 et 1997, secrétaire général de 1997 en 2001 et président de la Commission centrale des arbitres de 2004 à 2006.

Président de la Ligue nationale de football (LINAF), on lui reconnaît unanimement la prouesse d’avoir, dans un pays où le championnat national était régulièrement interrompu pour des raisons techniques ou financières, réussi à mener la compétition jusqu’à son terme. Ce qui était une gageure avant la création de la LINAF dont il assume encore la première présidence.

A 51 ans, cet amoureux du sport, obsédé par la performance pense que « le problème du football gabonais est une question d’homme ».

Il en veut pour preuve « le projet “Goal”, qui ne décolle pas depuis plus de 8 ans, du temps de la présidence de Placide Engandzas à celle de Léon Ababé, sachant que la FIFA est le principal pourvoyeur de fonds. La partie gabonaise a uniquement le devoir de trouver le site et de l’approvisionner en eau et en électricité ».

Pierre Alain Mounguengui est marié et père de quatre enfants.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES