spot_imgspot_img

Zimbabwe: pas de gouvernement d’union avant un mois, selon la presse d’Etat

Un éventuel gouvernement d’union au Zimbabwe ne sera pas nommé avant au moins 30 jours par le président Robert Mugabe, a assuré mercredi le quotidien d’Etat The Herald.

Le régime avait indiqué la veille avoir rédigé un projet d’amendement constitutionnel pour créer un poste de Premier ministre, réservé au chef de l’opposition Morgan Tsvangirai conformément à un accord de partage du pouvoir signé en septembre.

Cet amendement a été envoyé au médiateur en Afrique du Sud, l’ancien président Thabo Mbeki, « après avoir été étudié par les parties concernées », a précisé mercredi le ministre de l’Information Sikanyiso Ndlovu cité par the Herald.

Il devra ensuite être publié puis soumis à une période d’observation de 30 jours pour permettre au public de faire des observations. « Le président nommera alors le gouvernement », selon le ministre.
« Le nouveau ministre des Affaires légales présentera ensuite l’amendement constitutionnel numéro 19 au Parlement » pour adoption, a-t-il précisé.

Selon l’accord du 15 septembre, Robert Mugabe restera président et Morgan Tsvangirai deviendra Premier ministre d’un gouvernement d’union, destiné à sortir le pays de l’impasse politique née de la défaite du régime aux élections du 29 mars.

Mais les deux hommes ont échoué à s’entendre sur l’attribution des ministères clés et l’opposition, a indiqué vendredi qu’elle ne rejoindrait le gouvernement qu’une fois adopté l’amendement constitutionnel sur le poste de Premier ministre.

Mercredi, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) restait toutefois extrêmement prudent. « Nous n’avons pas vu le projet d’amendement constitutionnel numéro 19 », a déclaré à l’AFP son secrétaire général Tendai Biti.

« Même s’ils disent que l’amendement constitutionnel numéro 19 est complet, il reste un grand nombre de points en suspens », a-t-il ajouté.

La paralysie politique au Zimbabwe est doublée d’un effondrement de l’économie avec une inflation inouïe de 231 millions %. Presque la moitié de la population aura besoin d’aide alimentaire en janvier.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES