spot_imgspot_img

Gabon: Angélique Ngoma dévoile le programme de la Journée mondiale de Lutte contre le sida

Le ministre Angélique Ngoma, en charge de la lutte contre le sida a rendu public vendredi dernier le programme officiel de la Journée Mondiale de lutte contre le SIDA. L’édition du 1er décembre 2008 se tiendra à Mouila dans la province de Ngounié (sud) avec une extension à Ndendé, mais également elle aura deux thèmes.

A une semaine de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le sida, le ministre Ngoma a tenu vendredi 21 novembre à faire le point avec les organisations non gouvernemental (ONG) spécialisées dans le volet sida et tous les comités multisectoriels des ministères.

Au centre des échanges, la mise en place d’un programme pour les communes de Libreville et de d’Owendo en ce qui concerne le déploiement des Ongs et les activités sectorielles animées par les comités multisectoriels.

Ce mode opérationnel est rendu exigible cette année par le fait que le Gabon a décidé de faire en une journée « un coup double »: une thématique internationale « le leadership » avec comme slogan (stop sida, tenons nos promesses) et une version nationale ayant pour thème « le dépistage » .

Le slogan est, quant à lui plus explicit. : « Connaître son statut sérologique, un acte pour se protéger et protéger les autres. »

Une source proche de la direction générale de la prévention du sida à Libreville a indiqué au reporter de GABONEWS que le choix du thème du leadership découle de ce que l’expérience démontre que les avancées significatives de la réponse au VIH l’ont été « sous les auspices d’un leadership fort engagé » de la part des leaders du monde.

Mais l’implication des leaders du monde ne semble pas avoir produit tous les résultats attendus. Au ministère de lutte contre le sida on reconnaît en effet « qu’en dépit des promesses faites par les leaders du monde, la propagation du virus s’accélère avec de nouvelles infections encore plus élevées chaque année ».

Le diagnostic est sans équivoque : le manque de leadership fort et engagé à tous les niveaux « serait l’une des causes principales » précise la même source.

La situation, au plan national, selon Angélique Ngoma bénéficie certes, d’un environnement favorable, mais « toutes les populations n’ont pas encore accès aux services de traitement et de soins, le point d’entrée étant le dépistage volontaire et anonyme (CDV) ».

Le programme officiel des activités de la célébration de la journée mondiale ainsi qu il en transpire de la communication du ministre Angélique Ngoma place ses débuts une semaine avant et elles s’achèveront sept jour après le 1er décembre.

Dans la Ngounié « il sera procédé au lancement de la caravane d’information et de sensibilisation sur le VIH /SIDA ». Certaines délégations parties de Libreville ont commencé à rallier Mouila et Ndendé depuis samedi 22 novembre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES