spot_imgspot_img

Gabon : Le président du groupe PERENCO fait le point avec Oyé Mba

Le ministre des Mines en charge du Pétrole, Casimir Oyé Mba, a récemment reçu au siège de son département à Libreville le président du groupe PERENCO, Jean Michel Jacoulot, pour faire le point sur les activités de la filiale gabonaise du groupe. Cette séance de travail a permis au ministre de tutelle de dresser un bilan des activités du groupe pétrolier au Gabon et de prendre connaissance des projets d’investissements prévus pour l’exercice à venir de PERENCO Gabon. Les perspectives de développement de la compagnie gabonaise PERENCO Gabon étaient au centre de la séance de travail tenue récemment entre le ministre gabonais des Mines en charge du Pétrole, Casimir Oyé Mba, et le président directeur général du groupe PERENCO, Jean Michel Jacoulot, en séjour à Libreville.

La séance de travail tenue au siège du département ministériel à Libreville a permis au président du groupe de dresser au ministre gabonais un bilan de l’évolution des activités du groupe au Gabon, dont la production pétrolière dépasse aujourd’hui 52 000 barils par jour, le groupe PERENCO fait partie intégrante des entreprises pétrolières qui participent au rayonnement de l’économie gabonaise.

En visite de travail en terre gabonaise, Jean Michel Jacoulot, le président directeur général à l’échelle mondiale du groupe PERENCO est non seulement aller présenter ces civilités au ministre de pétrole Casimir Oyemba mais également rassurer les autorités gabonaises sur le fait que l’entreprise continuera d’être pour une meilleure rentabilité.

«PERENCO Gabon va bien et a été très actif ces années récentes». «PERENCO Gabon s’était engagé a livré du gaz à Libreville et à rempli son engagement. Le gaz est à Libreville et à Port-gentil».

«En parallèle nos activités traditionnelles, les activités d’exploration et de production avancent bien. On a récemment fait une découverte en offshore que l’on va mettre en production à la fin de cette semaine».

«En exploration nous maintenons une grande activité et nos activités future seront importantes. Au niveau de l’exploitation, nous opérons aujourd’hui 52 000 barils par jour, ce qui représente une bonne part de la production gabonaise. Cela nous rapproche du deuxième rang au niveau des producteurs au Gabon»

«PERENCO Gabon va bien grâce au travail qu’on a mené. Ce travail porte ses fruits. C’est beaucoup d’investissements et d’efforts alors on est content de voir l’aboutissement de ces efforts» a déclaré le président directeur général de PERENCO Gabon, Jean Michel Jacoulot

Au moment où la crise financière sévit sur les économies il y a de quoi se demander si cette crise ne pourra pas affecter les programmes d’investissement du Groupe PERENCO Gabon.

«Sur ce point je l’ai rassuré. Je crois qu’on doit prendre en compte la situation économique actuelle, on ne peut pas l’ignorer, nous sommes dans ce processus mais le Gabon ne sera pas touché»

«Pour nous, au niveau des investissements, le prix du baril actuel nous permet d’engager les investissements que nous avons prévu pour l’an prochain. La crise économique aura un impact de manière générale mais je crois que c’est aussi un signal, le baril n’est plus à 150 dollars, il est à 48 ou 53 dollars donc les projets deviennent moins rentables, le coût des opérations, le coût des services ont aussi tendance à augmenter».

«Il faudra que nous soyons très attentifs, bien contrôler nos coûts parce qu’il faut quand même que nous soyons rentables. Tout ce que nous pourrons économiser sera aussi plus de profitabilité, d’investissement réintroduit comme on l’a fait ces dernières années» a déclaré le président directeur général de PERENCO Gabon, Jean Michel Jacoulot

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES