spot_imgspot_img

Gabon: Le centenaire de Claude Lévi-Strauss « maître de l’école française de l’anthropologie », célébré à Libreville

Claude Lévi-Strauss « maître de l’école française de l’anthropologie », cent ans, cette année est le sujet du colloque ouvert ce lundi au Centre culturel Français de Libreville (CCF), organisé par l’Association Gabonaise des Anthropologues (AGA) en collaboration avec l’Université Omar Bongo (UOB) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). « Cette cérémonie d’ouverture du colloque qui célèbre le centenaire de l’illustre anthropologue français, Claude Lévi-Strauss, sera marquée par trois leçons inaugurales, » a déclaré Stéphanie Nkoghe, présidente du Comité d’organisation.

Avant d’ajouter que, « plusieurs activités, communications et débats seront organisées à l’UOB et au Centre national de recherche scientifique et technologique (CENAREST) autour de l’œuvre et de la vie de Lévi-Strauss ».

Le Pr. Ramon Mayer, président de l’AGA a fait remarquer au public que Lévi-Strauss est assurément l’un des illustres penseurs du XX ème siècle. Car c’est « l’homme qui a voulu faire de l’anthropologie une science »

Pour Lévi-Strauss a-t-il expliqué, « c’est la notion de structure qui a permis d’étudier les théories sociales. Au lieu de faire du littéralisme, l’anthropologue humaniste a prôné l’essentialisme dans toute son œuvre, notamment, dans ‘’La pensée sauvage’’».

Le Pr Fidèle Nzé Nguema, recteur de l’UOB, titulaire de la chaire UNESCO des sciences sociales a quant à lui exposé sur le thème de: « l’anthropologie comme programme de formation scientifique ».

Enfin, le vice-premier ministre de la culture et des Arts, Paul Mba Abessole, a professé sur : « l’anthropologie comme moyen de rencontre entre les hommes».

Pédagogue, Mba Abessole à préciser que Claude Lévi-Strauss a « débarqué en 1941 à New York s’exilant de la France de Vichy, où il y subira, l’influence de l’anthropologie culturelle, dominante aux États-Unis, incarnée notamment par l’anthropologue d’origine allemande, Franz Boas ».

Né en 1908, Lévi Strauss est encore vivant, exilé à New York pendant la guerre, entre 1941 et 1945, il s’attache à une réflexion théorique sur les systèmes matrimoniaux et il en fera le sujet de sa thèse, qui paraîtra en 1949 : « Les structures élémentaires de la parenté. »

Le centenaire de Claude Lévi Strauss est célébré à travers le monde, mais sera auréolé d’une once particulière au Brésil, où il a participé à la fondation de l’université de Sao Paulo avec Fernand Braudel entre 1935 et 1939.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES