Gabon : Eyeghé Ndong inaugure les deux nouveaux navires de la CNI

Le renforcement de l’activité socio économique entre les provinces de l’Estuaire, de l’Ogooué-Maritime et du Moyen-Ogooué est en bonne voie avec l’acquisition de deux nouveaux navires par la Compagnie de navigation intérieure (CNI) pour le transport des personnes et des marchandises. Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé le 21 novembre dernier à Port-Gentil à l’inauguration du catamaran et du ferry qui doivent permettre de faciliter les échanges entre Libreville, Port Gentil, Lambaréné et Ndjolé.
Le plan de relance de la Compagnie de navigation intérieure (CNI) lancé en mai dernier grâce aux financements de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) commence à porter ses fruits avec la mise en service de deux nouveaux navires pour le transport des biens et des personnes entre Libreville, Port- Gentil, Lambaréné et Ndjolé.

Le directeur général de la CNI, François Oyabi, a présenté les fiches techniques des navires, dont le premier est un catamaran de haute technologie répondant aux standards internationaux. Il présente une capacité de 215 places assises, dont un salon VIP de 15 places, 50 places en cabines Club et 150 places en classe économiques. Le catamaran est propulsé par un moteur MTU Mercedes capable de pousser le navire à 30 nœuds, permettant de relier Libreville à Port Gentil en moins de deux heures.

Le second navire, le ferry mixte « Georges Rawiri », a lui été programmé pour une exploitation alternée sur les lignes fluviales Port-Gentil-Lambaréné via l’Ogooué et sur les lignes lagunaires Port-Gentil-Ndougou sur le Fernan -Vaz.

Ce dernier navire devrait également permettre d’introduire la CNI sur le marché du transport des produits pétroliers, notamment entre Port Gentil qui abrite le siège social de la raffinerie, et les centres de stockage de Lambaréné et de Ndjolé dans le Moyen-Ogooué.

Depuis une trentaine d’années, ce marché, qui présente de réaliser des marges très lucratives, est exclusivement exploité par des opérateurs privés.

Une concession d’exploitation a été signée avec la compagnie française Pétro marine jusqu’en 2011, après cette période la CNI deviendrait l’unique opérateur du secteur, ce qui lui permettrait de combler le déficit d’approvisionnement à travers l’introduction de moyens modernes adaptés exclusivement au trafic maritime.

Une manne de 2,8 milliards de francs CFA avait été accordée par la BDEAC à la CNI le 20 mai dernier, représentant 30% du budget du programme de réhabilitation de la compagnie, estimé à plus de 9 milliards de francs CFA.

Ces fonds devaient permettre la construction de trois attelages constitués de pousseurs et de barges à faible tirant d’eau, compartimentés et équipés de citernes de 500 tonnes. Ces équipements destinés au transport des produits pétroliers raffinés entre les villes de Port-Gentil, la capitale économique du pays, Lambaréné et Ndjolé, devrait par ailleurs permettre de limiter les pénuries de carburant qui touchent régulièrement ces localités.

La relance d’une partie des activités de la CNI dans ces régions enclavées de l’intérieure du pays devrait également favoriser le développement socio économique de ces localités.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....