spot_imgspot_img

Gabon : Le PERFED renforce les capacités d’entretien routier des PME locales

Le projet d’appui au Programme d’entretien routier du Fond européen de développement (PERFED), a lancé le 24 novembre à Fougamou, dans la province de la Ngounié, la deuxième phase du programme de formation professionnelle continue des Petites et moyennes entreprises (PME) locales œuvrant dans le secteur de l’entretien routier. Cette formation technique et pratique dont les modules se poursuivront jusqu’au 19 décembre prochain devrait permettre de renforcer les capacités de gestion des chantiers d’entretien routier, de garantir la qualité et la longévité des infrastructures routières et de renforcer la compétitivité des PME locales pour l’obtention des marchés du secteur. Une vingtaine de cadres de PME gabonaises du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) sont réunis à Fougamou depuis le 24 novembre pour prendre part à la deuxième phase du programme de formation professionnelle continue, initié dans le cadre du projet d’appui au Programme d’entretien routier du Fonds européen de développement (PERFED).

Le programme de formation professionnelle continue s’articule autour de huit modules de trois à cinq jours, selon la spécialisation, qui s’étalent jusqu’au 19 décembre prochain et seront consacrés au renforcement des capacités de gestion des chantiers à travers notamment la maintenance des engins, la topographie des chantiers, le terrassement et le compactage, la conduite d’engins et le management des équipes techniques.

«Les huit modules de la deuxième phase de formation à Fougamou seront des formations techniques et pratiques, avec des parties purement techniques et des parties où les stagiaires vont manipuler, démonter et remonter des engins», a précisé un des formateurs du PERFED, Michel Lanzada.

«Il y a des ateliers sur place à Fougamou, on a commencé à rééquiper en outillage l’école de Fougamou à travers un appui du Fond d’entretien routier (FER), et on est en train de réhabiliter trois engins de base que sont une niveleuse, une chargeuse et un bulldozer, toujours grâce à l’appui financier du FER», a ajouté monsieur Lanzada, qui animera le module de perfectionnement à la conduite d’engins.

Les études d’identification des besoins de formation réalisées en amont ont mis en exergue un manque de formations adaptées dans le domaine du bâtiment et des travaux publics et notamment dans le secteur routier.

L’absence ou la moindre qualité des formations de bases dans l’entretien routier se répercutent dans les PME locales du secteur par des problèmes de compétences et d’adaptation aux nouvelles technologies, qui portent atteinte à la qualité et la longévité du réseau routier gabonais et handicapent les entreprises locales dans l’obtention des marchés d’entretien routier.

«Un des objectifs de la formation professionnelle continue que dispense le PERFED c’est d’améliorer les compétences, et donc les performances à la fois des ouvriers mais également des matériels et tout ce qui est afférant, de manière à rendre un chantier rentable», explique Michel Lanzada.

Au terme du contrat de quatre ans du PERFED, le programme devra avoir mis à niveau «10 à 15 PME de droit gabonais et 5 à 10 BET de droits gabonais qui puissent concurrencer les majors qui sont essentiellement étrangères».

Cette formation intervient dans le prolongement des formations théoriques dispensées en mai et juin dernier à Libreville pour le renforcement des capacités de gestion des PME et des Bureaux d’études techniques (BET).

Le PERFED est financé dans le cadre de la convention signée le 15 décembre 2006 entre la Commission européenne et la République gabonaise, pour un coût total estimé à plus de 9 milliards de francs CFA.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES