spot_imgspot_img

Gabon : La CNAMGS forme les rangs

Le premier conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) s’est tenu le 26 novembre à Libreville pour l’élection du bureau de cette institution censé mettre en place un système d’assurance maladie effectif et efficace. L’ancien gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Félix Mamalépot, a été élu président du conseil d’administration, secondé par Jean Claude Alévina et Fridolin Mvé Messa portés respectivement aux postes de premier et second vice-présidents du conseil d’administration.
La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) pose les jalons de sa mise en service avec la tenue le 26 novembre dernier à Libreville de son premier conseil d’administration destiné à l’élection de ses membres.

Les assises se sont déroulées à l’Hôtel Méridien Ré Ndama de Libreville en présence du directeur général de la nouvelle institution, Jean Robert Goulongona, et du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Jean François Ndongou.

Les administrateurs ont porté à l’unanimité l’ancien gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Félix Mamalépot, à la tête du conseil d’administration de l’institution.

Félix Mamalépot sera secondé par un représentant du secteur privé, Jean Claude Alévina de la Confédération patronale gabonaise (CPG), au poste de premier vice-président du conseil d’administration.

Le poste de second vice-président sera assuré par Fridolin Mvé Messa, président de l’Union syndicale de l’administration publique, privée et parapublique.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, Jean François Ndongou, a rappelé que «le régime obligatoire d’assurance maladie et de garantie sociale vise quatre objectifs majeurs, le premier objectif étant d’améliorer l’accès aux soins de santé de l’ensemble de la population gabonaise».

«Le deuxième objectif c’est d’améliorer l’offre de soins ; le troisième objectif c’est de lutter contre la pauvreté» et le quatrième celui qui vise à «renforcer la solidarité nationale à travers la couverture médicale des Gabonais économiquement faibles et la mutualisation des efforts financiers pour les autres catégories de la population».

«Vos décisions au sein du conseil d’administration doivent toujours tenir compte de ces objectifs en vue de garantir, d’une part la satisfaction de tous les assurés, et d’autre part les équilibres financiers de la caisse», a conclu Jean François Ndongou.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES