Gabon : Bilan d’étape à la maison de la RTG Georges Rawiri

Une année après son inauguration par le chef de l’Etat, la maison de la radiodiffusion télévision gabonaise Georges Rawiri a été dotée d’une nouvelle enseigne à l’occasion d’une cérémonie qui a permis au ministre de la Communication de faire le point sur le fonctionnement de cette chaine publique. Le ministre de tutelle a notamment souhaité que les chaînes publiques gabonaises puissent s’adapter aux nouvelles technologies du secteur audiovisuel pour redorer l’image du pays sur la scène internationale. La maison de la Radiodiffusion télévision gabonaise Georges Rawiri de Libreville était en fête le 1er décembre dernier pour célébrer l’inauguration de la nouvelle enseigne qui trône sur le boulevard triomphal, un an après l’inauguration du bâtiment par le chef de l’Etat.

La cérémonie a été présidée par le ministre de la Communication, des Postes et des Télécommunications, chargé des Nouvelles technologies de l’information, Laure Olga Gondjout, qui a profité de cette occasion pour faire le point sur le fonctionnement de la chaine et les objectifs qui lui sont assignés pour l’exercice 2009.

Au terme de la visite des locaux qui avait valeur d’état des lieux un an après la mise en service de la structure, la ministre de tutelle a estimé que « la maison est bien tenue, elle est encore en bonne état(…) La seule difficulté reste celle de la maitrise de l’outil informatique et des nouvelles technologies qui y sont installées « .

Dans la matinée la ministre avait réuni les responsables des chaines publiques pour faire le point sur l’amélioration de la qualité et de l’offre des programmes et fixer les objectifs à atteindre pour l’exercice 2009.

Laure Olga Gondjout a notamment insisté sur la nécessité pour la RTG1, la RTG2 et le CENACI de renforcer leurs capacités en matière de nouvelles technologies de l’information et de communication pour améliorer la qualité et la diversité des productions télévisées.

« Nous avons tenu une réunion pour parler de la grille de programme 2009 et voir dans quelle mesure nous pourrions améliorer le contenu pour avoir une certaine diversité », a rapporté le ministre de la Communication, avant de rappeler que « la RTG1 est sur le satellite ».

« Il y a d’autres pays qui ont aussi des télévisions qui présentent une très belle image de leurs pays, donc il faudrait que le Gabon soit en mesure d’être à la hauteur par rapport à elles et être à la hauteur également des télévisions privées gabonaises qui sont installées ici et qui sont de très bonnes télévisions, qui ont des très bons programmes », a expliqué la ministre, qui a souhaité que les chaînes publiques gabonaises puissent « s’arrimer à ce niveau de qualité pour le rayonnement de notre pays ».

Cette réunion de travail a surtout permis au ministre de tutelle de faire l’état des lieux sur le fonctionnement des deux chaines publiques et de recenser les principales difficultés rencontrées au quotidien par ses collaborateurs.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....