spot_imgspot_img

Gabon: Force armées Gabonaises: Abel Sougou au firmament de sa carrière militaire

Le général de corps d’armée Abel Sougou promu le 29 novembre dernier, en remplaçement de Honoré Olery, au grade de commandant en chef de la gendarmerie nationale, a été présenté à ses troupes, ce vendredi par le Chef suprême des armées, Omar Bongo Ondimba. Le général Abel Sougou accède au sommet de sa carrière après avoir servi tour à tour à la gendarmerie mobile et dans plusieurs départements du pays comme commandant de légion.

Né en 1953 à Lékeï 2 par Bongoville dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), Abel Sougou intègre la gendarmerie nationale en 1971 par voix de concours. Après des stages effectués en France de 1972 à 1974, sa carrière prendra une véritable ascension à partir 1981, avec une première nomination au grade de commandant du groupement d’Oyem, la capitale provinciale du Woleu-Ntem située au nord du pays.

En octobre 1984, il se détache de la Gendarmerie pour la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) où il occupera le poste de directeur administratif avant de réintégrer la maison 1989 avec le grade de commandant de la Légion de gendarmerie mobile d’Owendo, banlieue sud de Libreville.

Il sera directeur général des recherches en septembre 1994, avant cette nouvelle promotion au grade de commandant en chef de la Gendarmerie nationale.

La cérémonie de passation de commandement a été présidée par le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, en sa qualité de chef suprême des armées.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES