spot_imgspot_img

Gabon : Ndemezo’o se désengage des élections de la FEGAFOOT

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, René Ndemezo’o Obiang, a réuni le 3 décembre à son cabinet les responsables de son département, de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), de la Ligue nationale de football (LINAF) et les présidents des clubs de première division pour faire le point sur le Congrès de la FEGAFOOT qui doit se tenir le 7 décembre prochain pour le renouvellement du bureau directeur.

Il s’agissait notamment d’aplanir les incompréhensions nées de l’interpellation de la Fédération internationale de football association (FIFA) sur l’implication du ministère des Sports dans le processus électoral de la FEGAFOOT. Au lendemain de l’interpellation de la Fédération internationale de football association (FIFA) pour avoir des éclaircissements sur l’implication du ministère de la Jeunesse et des Sports dans le processus électoral de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), le ministre de tutelle, René Ndemezo’o Obiang a convoqué une réunion des acteurs concernés le 3 décembre dernier dans son cabinet de travail.

Les responsables de son département, ceux de la FEGAFOOT et de la Ligue nationale de football (LINAF) ainsi que les présidents des clubs de première division étaient réunis pour faire le point sur l’organisation du Congrès de la FEGAFOOT qui doit se tenir le 7 décembre prochain.

«Le Congrès de la Fédération va se tenir le 7 décembre et non le 20», a confirmé Léon Ababé, qui a expliqué que cette décision avait été prise «d’une manière consensuelle avec les clubs. On a donc tenu à rassurer le ministre sur les engagements que nous avons pris au cours de cette réunion avec les présidents des clubs et d’autres acteurs de la Fédération sur la date du 7 décembre».

«Nous avons examiné la lettre de la FIFA adressée à la FEGAFOOT faisant état d’interférence du ministère de la Jeunesse et des Sports dans le fonctionnement de la fédération, notamment dans la préparation du Congrès. Nous avons convenu que la FEGAFOOT répondra dans la journée même à la FIFA pour rassurer cette instance, notamment sur le fait que la date du 7 décembre n’a pas été imposée par le ministère des Sports, mais arrêtée de manière consensuelle par la FEGAFOOT et l’ensemble des acteurs concernés», a rapporté le ministre de la Jeunesse et des Sports à l’issue de la réunion.

«Je pense que ce qui pose problème c’est la mise en place de la commission qui devait examiner les candidatures que la Fédération internationale de football ne trouve pas opportune», a-t-il ajouté.

«Le ministre, en toute sportivité, a donc décidé de retirer cette commission dans la mesure où nous sommes tous dans une logique d’apaisement et de faire sorte que les décisions qui ont été arrêtées au préalable soient remises à jour», a expliqué le président en exercice de la FEGAFOOT.

A l’issue de la réunion, le président de la FEGAFOOT a fait parvenir une lettre au secrétaire général de la FIFA pour l’aviser de la décision du ministère de tutelle « de dissoudre la Commission chargée d’homologuer les candidatures au poste de président de la FEGAFOOT », ajoutant que « la FEGAFOOT organisera les élections à la présidence de la Fédération conformément aux dispositions statutaires en vigueur ».

Léon Ababé a par ailleurs émis « le souhait que la FIFA désigne un représentant aux dites assises ».

Les précédentes réunions avaient statué sur la mise en place «d’une commission qui devrait examiner les candidatures en tenant compte des dispositions des textes qui régissent la pratique du football, donc les textes de la Fédération gabonaise de football», a rappelé monsieur Ababé.

A l’issue de la séance de travail, la FEGAFOOT a également rendu publique la composition de la Commission de la Fédération sur l’examen des candidatures, à la tête de laquelle a été portée le général d’armée Idriss Ngari, secondé par Adrien Nkoghe Essingone comme vice président.

Sylvestre Ondo Ebiaghe a été nommé rapporteur général avec pour adjoint Alphonse Daudet Andang.

La commission compte comme membres Jean Fidèle Diramba, Joachim Mintsa et Anicet Mihindou.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES