spot_imgspot_img

Gabon: Les infirmiers en quête d’un ordre de la profession

Les infirmiers gabonais réclament la réglemention de leur profession pour encadrer juridiquement celle-ci et mieux assurer leurs plans de carrière. C’est la principale recommandation des travaux de leur assemblée générale qui s’est achevée le 13 décembre à Libreville.
L’Association nationale gabonaise d’infirmiers diplômés et infirmiers étudiants (ANGIDE) vient d’organiser son assemblée générale dont les travaux étaient essentiellement axés sur la réglementation de la profession. C’est-à-dire la promotion de la profession infirmière, l’organisation de son développement en ce qui concerne l’enseignement, la recherche, la déontologie et les conditions d’emploi.
Selon la présidente de l’ANGIDE, Mengue Ba Nna, « la profession infirmière étant une profession qui n’est pas réglementée au Gabon, nous souhaitons que cette fois-ci qu’il y ait une réglementation au Gabon, parce que nous posons des actes, des actes qui sont dangereux, il faudrait que nous soyons responsables en posant ces actes et par conséquent il faudrait que nous soyons couverts par une réglementation. »

« C’est pour cela que nous avons soumis à l’appréciation du Ministre de la santé un projet d’ordre national des infirmiers du Gabon, et nous attendons aujourd’hui la mise en place de cet ordre. Nous avons aussi émis le vœu de proposer un projet pour le plan de carrière de la profession infirmière au Gabon. Nos infirmières sortent de l’école de formation de santé mais avec des niveaux différents. Pour ceux des infirmiers qui ont leur BAC, et selon la législation, une fois qu’on a fait trois années de formation, on est automatiquement au niveau licence qui correspond à la catégorie A. Pourtant aujourd’hui nous avons encore des infirmiers qui ont un niveau Bac+3 mais qui sont encore en catégorie B1 », a-t-elle précisé.

Pour mettre de l’ordre dans cette profession et assurer à ses membres un plan de carrière conséquent, l’assemblée générale a recommandé entre autres, l’adhésion de tous les infirmiers et infirmières à L’ANGIDE, que le ministère de tutelle les associe aux discussions de toutes les questions relatives aux soins d’infirmiers, que le gouvernement adopte une loi relative à l’ordre des infirmiers du Gabon dans le cadre de la réglementation de la profession infirmière, et enfin l’ouverture dès la rentrée académique 2009-2010 de l’Institut de formation en soins d’infirmiers.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES