Gabon: le marché central de Mouila saccagé par la furie des élèves

Les boxes des commerçants de la ville de Mouila ont été saccagés mardi par des élèves en furie après que ces derniers aient été dispersés par la police à mi-chemin du parcours devant les conduire au gouvernorat où ils voulaient exprimer leur refus sur l’arrêt des cours. Jets de cailloux, bousculades, gros mots, pillages, ce sont quelques unes d’outrances que les commerçants du marché central de Mouila ont subi de la part des élèves après leur dispersion par la police locale.

« J’ai vu un groupe se jeter dans la boutique de vente de téléphone portable. Chez moi, ils ont emporté des tenues que j’évalue à près à soixante mille francs », a déclaré un commerçant qui s’est dit par ailleurs décontenancé par cette furie.

Un déploiement de la police sur la place du marché a réussi à circonscrire l’émeute.

Le gouverneur de la province de la Ngounié Michel Mouguiama a convoqué d’urgence une « réunion de crise » à laquelle ont pris part les responsables de l’éducation nationale et des forces de sécurité et de défense. Trois mesures ont été prises : sécurisation de la ville, application du communiqué de presse portant sur la décision de suspendre les cours et la convocation dans les prochains jours des responsables des syndicats de l’éducation pour harmoniser la communication.

Vincent Métandou Inspecteur délégué d’académie s’est déclaré surpris par le mouvement des élèves. « Nous n’avons eu le communiqué de presse du gouvernement sur la suspension des cours que dans la matinée du mardi alors que les élèves étaient déjà dans leurs établissements respectifs ».

Mardi matin à Libreville, une communication du Gouvernement lue sur les chaînes de télévisions publiques appelait à la suspension des cours sur l’ensemble du territoire national au lendemain de la relance de la grève par les Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED ).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....