Congo : Bolloré prend le contrôle du terminal à conteneurs du Port de Pointe-Noire

Le Groupe français Bolloré Africa Logistics a obtenu la concession du terminal à conteneurs du Port autonome de Pointe-Noire (PAPN), la capitale économique du Congo (sud), pour une durée de 27 ans. La convention est assortie d’un plan d’investissement prévoyant, entre autres, l’approfondissement du chenal et des quais portuaires, afin de rendre le port autonome de Pointe Noire plus compétitif et lui permettre d’accueillir des navires de la nouvelle génération pouvant transporter 7000 conteneurs de 20 pieds. Le Groupe Bolloré Africa Logistics est le nouveau concessionnaire du terminal à conteneur du Port autonome de Pointe-Noire. Cette concession d’une durée de 27 ans est assortie d’un plan d’investissement prévoyant, entre autres, l’approfondissement du chenal et des quais portuaires, afin de rendre le port autonome de Pointe Noire plus compétitif et lui permettre d’accueillir des navires de la nouvelle génération pouvant transporter 7000 conteneurs de 20 pieds.

Au cours de cette période, le groupe français va investir 374 milliards de F.CFA (570 millions d’euros) pour la modernisation du PAPN dont la capacité de stockage devrait passer de 17 à 38 hectares, conformément à une convention signée, mardi à Brazzaville, par le directeur général du PAPN, Jean Marie Anyelé et le directeur général de Bolloré Afrique, Dominique Lafont.

La convention est assortie d’un plan d’investissement prévoyant, entre autres, l’approfondissement du chenal et des quais portuaires, afin de rendre le PAPN plus compétitif et lui permettre d’accueillir des navires de la nouvelle génération pouvant transporter 7000 conteneurs de 20 pieds.

Elle préconise également le développement de l’emploi permanent sur le site du terminal dont les effectifs devraient progresser en 2009 de 550 à 576 salariés et atteindre les 1000 employés d’ici à 2018, a indiqué le groupe Bolloré, dans un communiqué publié à Brazzaville.

«Nous avons l’ambition de faire de Pointe-Noire la porte d’entrée du Congo et son hinterland, notamment le Bassin du Congo, le couloir de Bangui à Brazzaville, de Kinshasa à Kisangani, de Pointe-Noire à Cabinda», a expliqué M. Dominique Lafont, soulignant qu’avec le PAPN, le Bolloré logistics va renforcer sa position de leader en matière de logistique portuaire en Afrique.

Pour sa part, M. Anyelé a expliqué que «le but de notre concession est de mobiliser, par le biais des partenaires privés, des moyens financiers dont l’Etat ne pouvait disposer autrement en vue du développement au PANPN d’un projet d’envergure dans le secteur de l’industrie de la manutention».

«L’objectif poursuivi et l’ambition affichée par les autorités nationales est de doter le port autonome de Pointe-Noire de tous les attributs pour devenir un port majeur et le rester pendant plusieurs décennies», a-t-il ajouté.
Considéré comme un «hub» de transbordement des ports du Golfe de Guinée, le PAPN fait l’objet, depuis 2006, d’un programme d’investissement prioritaire (PIP) d’un montant global de 60 milliards de F.CFA (91 millions d’euros).

Le PIP doit être financé par les bailleurs de fonds internationaux, notamment l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) qui doivent y apporter 35 milliards de F.CFA, soit 53 millions d’euros.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....