Gabon: six accords signés avec le groupe pétrolier italien ENI

Le Gabon a signé avec le groupe italien ENI « six contrats pétroliers d’exploration et de partage de production », portant sur des blocs d’une superficie globale de plus de 7.300 km2, a rapporté lundi le quotidien national gabonais L’Union.

Ces accords, paraphés le 23 décembre à Libreville, marquent le retour au Gabon d’ENI Holding BV « dix ans après son retrait en raison des incompréhensions de tous ordres ainsi que des difficultés de trésorerie », affirme le journal, qui ne fournit aucune estimation financière.

« Globalement, les six contrats représentent une superficie de 7.315,22 km2 », ajoute-t-il, précisant qu’ils ont été signés par le président gabonais Omar Bongo Ondimba, les ministres Casimir Oyé Mba (Mines, Pétrole et Energie) et Blaise Louembet (Economie et Finances) ainsi que le directeur de la division Exploration d’ENI Holding BV, Claudio Descalzi.

Selon le journal, les permis délivrés concernent des blocs « dans l’offshore nord, notamment sur le bassin sédimentaire nord-Atlantique », une zone qualifiée d' »environnement pétrolier prouvé » par le ministre Oyé Mba.

D’autres blocs sont localisés « onshore, au nord du bassin intérieur dans la province de l’Estuaire » où est située Libreville. Le journal évoque « les réservoirs gréseux de Coniquet, Ntoum et Cocobeach ».

Détenu à 37% par l’Etat italien (27% directement et 10% à travers la Caisse des Dépôts), ENI est le quatrième groupe pétrolier européen et le septième mondial. Son chiffre d’affaires a été de 83,5 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2008.

Le Gabon, selon le gouvernement, envisage une production pétrolière de 13,863 millions de tonnes en 2009, en « hausse de 7,8% par rapport à 2008 », grâce aux « investissements entrepris » et à « la mise en production de nouveaux gisements ».

Les principaux opérateurs dans le secteur pétrolier gabonais sont les groupes français Total et anglo-néerlandais Shell.

source: Romandie news

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...