spot_imgspot_img

Gabon : Omar Bongo en « vœux » plus

Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong et les présidents des Chambres constitutionnelles du Gabon, ont présenté leurs vœux de nouvel an au Président de la République. Les allocutions de circonstance ont permis à chacune de ces personnalités de revenir sur le discours de fin d’année du Chef de l’Etat, particulièrement acerbe sur le bilan du gouvernement au cours de l’année 2008. La cérémonie de présentation de vœux au chef de l’Etat qui s’est déroulée au palais présidentiel a été largement dominée par le dysfonctionnement du système qui gangrène la bonne gouvernance

Le Premier ministre Jean Eyeghé Ndong a fustigé le comportement de certains compatriotes à l’origine, selon lui, des incitations à la révolte qui auraient abouti au climat malsain qui sévit au sein des institutions nationales ; notamment à la Fonction publique et au secteur de l’Education.
Jean Eyeghe Ndong, s’est voulu méthodique, il a annoncé au Chef de l’Etat la présentation sous peu du rapport final de la « Feuille de route 2008 », qui va sans doute permettre de juger objectivement le travail de chaque membre du gouvernement.

Pour sa part, Jean René Radembino Coniquet, président du SENAT, la chambre qui représente les collectivités locales depuis 12 ans, a saisi cette occasion pour faire une esquisse d’acquis de cette chambre parlementaire y compris l’état actuel des besoins.

Depuis sa création en 1997, le SENAT a voté 175 lois qui, selon le président de cette institution, ont donné au gouvernement et autres institutions des moyens juridiques d’application des textes.

Le président de l’Assemblée nationale quant à lui s’est appesanti sur les actions de médiations que le Président de la République mène en faveur du dialogue et de la paix et a réitéré l’engagement de l’institution qu’il dirige à jouer le rôle central qui est le sien dans le fonctionnement efficient de la démocratie au Gabon et pour accompagner l’action d’Omar Bongo Ondimba pour le bien de tous les Gabonais.

Sans méconnaître toutes les réalisations inscrites à l’actif du gouvernement sortant ou des autres institutions, le Président de la République a réitéré ses propos tenus le 31 décembre dernier, fortement dominés par la déception, avant d’appeler le gouvernement et l’ensemble du corps social à plus d’ardeur au travail.

Le Président de la République s’était dit déçu le 31 décembre dernier par le manque de rigueur dans l’application de ses instructions par le gouvernement sortant. Pour donner une nouvelle impulsion à l’action gouvernementale, il a décidé la mise en place d’un «Gouvernement de large ouverture» sous peu. C’est peut-être pour cette raison que la cérémonie de présentation des vœux de cette année était emprunt d’une certaine tiédeur.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES