Gabon: Les habitants d’Akiéni dénoncent la flambée des prix avec l’arrivée de la Tropicale Amissa Bongo

Les habitants d’Akiéni, ville située à 87km de Franceville, capitale provinciale du Haut – Ogooué (sud – est), estiment qu’en dehors des conséquences de la crise internationale qui a provoqué la flambée des prix, la Tropicale Amissa Bongo a eu la même influence sur les produits de première nécessité, du fait de l’arrivée massive d’une nouvelle clientèle, rapporte l’envoyé spécial de GABONEWS.

« Ici, la boite de sardines coûte 400 francs CFA, une baguette de pain est à 200 francs CFA », a déclaré Moukoumou, habitant d’Akiéni sans emploi.

Selon lui, la chasse, actuellement interdite, et l’agriculture sont les principales ressources des populations d’Akiéni.

Peuplée de 5 milles habitants, la ville d’Akiéni souffre d’un manque criard de sociétés qui emploieraient les riverains. Ce qui entraîne un exode massif vers les villes voisines où l’on espère trouver de quoi vivre.

« Je ne suis revenu ici que pour voir passer le peloton de la Tropicale Amissa Bongo dans mon village. Je travaille à Franceville. Ici il n’y a ni usines ni d’entreprises. On ne peut pas vivre ici », a indiqué un jeune gabonais employé dans un magasin à Franceville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....