Imbroglio entre la France et le Gabon sur le patrimoine de Bongo

Le président gabonais, Omar Bongo, possède un grand nombre de propriétés en France, et des doutes existent sur la manière avec laquelle elles ont été acquises.(Georges Gobet/AFP/Getty Images)PARIS – Un avocat français empêché de se rendre au Gabon pour défendre son client emprisonné après avoir porté plainte contre Omar Bongo a demandé, le 9 janvier 2009, aux autorités françaises de lever cette mesure qu’il juge illégale.

Me Thierry Lévy, qui avait obtenu un visa pour se rendre au Gabon afin de défendre un acteur clé dans l’affaire qui porte sur le patrimoine immobilier détenu en France par le président gabonais, a été refoulé le 8 janvier par la Police de l’air et des frontières (PAF). Cette dernière lui a fait savoir que son visa avait été annulé.

Lors d’une conférence de presse le 9 janvier à Paris, Thierry Lévy et son collègue William Bourdon ont demandé au ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, de lever ce blocage, estimant que les accords entre les deux pays étaient violés.

Une convention bilatérale impose au Gabon qu’il accepte les avocats sur son territoire, dit Me Lévy, qui souhaite demander au ministre des Affaires étrangères dans «quelles conditions la France entend imposer le respect de cette convention».

«Ce que les dictatures militaires d’Amérique latine n’avaient pas fait, le Gabon l’a fait», a ajouté Me Bourdon. Il pense que Paris et Libreville font obstacle de concert à l’action judiciaire sur le patrimoine d’Omar Bongo.

Le client de Me Lévy emprisonné au Gabon depuis le 31 décembre est Grégory Gbwa Mintsa. Deux journalistes et deux dirigeants d’associations d’opposition ont aussi été emprisonnés.

Grégory Gbwa a déposé en décembre à Paris avec deux organisations non gouvernementales, Transparence International France et Sherpa, une plainte avec constitution de partie civile pour «recel de détournement de fonds publics» visant le patrimoine détenu par les présidents du Gabon, du Congo-Brazzaville et de la Guinée équatoriale.

Au pouvoir depuis 1967, Omar Bongo nie toute malversation et a déposé plainte à son tour pour diffamation. Le rapport d’une enquête de police française réalisée en 2007 a établi que lui et ses proches possédaient en France 39 appartements, hôtels particuliers et maisons, dans les beaux quartiers de Paris et d’autres villes, notamment sur la Côte d’Azur.

Ont aussi été recensés par la police 70 comptes bancaires. Les plaignants estiment qu’ils ne peuvent avoir été acquis qu’avec de l’argent détourné des caisses de l’État.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,686FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES