Gabon: La composition du nouveau gouvernement gabonais suscite de nombreuses réactions

Le nouveau gouvernement gabonais conduit par Jean Eyeghé Ndong, qui a été rendu public mercredi soir, a suscité de nombreuses réactions dans les rues de la capitale gabonaise et GABONEWS a recueilli ce jeudi les impressions des gabonais qui qualifient la nouvelle équipe gouvernementale de « gouvernement de macros ». « Ce n’est pas normal de partir d’une quarantaine de membres à une cinquantaine aujourd’hui alors que tout le monde s’accorde à dire que la crise est présente. C’est simplement un « gouvernement de macros. » « Qu’ils ne fatiguent pas les gens, nous ne croyons plus à nos dirigeants », a déclaré Joëlle N.. étudiante.

« Ce gouvernement est une pure illusion, c’est anormal que le pays soit en crise. Laquelle crise se traduit par différentes grèves constatées dans la quasi-totalité des secteurs, (Fonction publique, agriculture, Sifrigab…) sans compter la crise de l’Education nationale qui a duré près de 3 mois et l’on augmente le nombre des membres du gouvernement », a souligné Didier, fonctionnaire.

« Les mots me manquent. C’est inadmissible que l’on parle de gouvernement de mission et de large ouverture alors que dans sa composition on retrouve non seulement les mêmes têtes mais une quasi-absence des partis de l’opposition », a fait remarquer M. Aboghé L. fonctionnaire.

« C’est un sentiment mitigé. Je suis très déçu. Car le nombre de grèves traduit aisément l’état du pays ; mais ils décident quand même d’augmenter le nombre de ministres. Le président parlait de donner la chance aux autres. Ne sont-ce pas les mêmes qui sont encore revenus ? Où va-t-on comme cela ? C’est dommage pour nous ! », s’est indigné Atsame F. enseignant.

Le nouveau gouvernement compte une cinquantaine de membres contre une quarantaine pour l’équipe sortante.

« Le gouvernement ne veut pas résoudre les vrais problèmes en disant qu’il y a la crise. Pourquoi donc augmenter le nombre de ministres ? On sait pourtant que cette augmentation signifie également augmentation des charges de l’Etat. Qu’ils ne nous prennent pas pour des dupes ! », a déclaré pour sa part une jeune infirmière.

Exprimez-vous!

  1. Slt,

    Au faite je voudrai seulement dire le president aujourd’hui n’a plus rien a prouve mais le seule question que je me pose est la suivante si le Gabon mon pays est considere comme etant un serpent est que celui ci devient nuisible,la solution serais de coupe la tete et non le reste.
    Mais dans mon pays la tete du serpent reste toujours la est c’le reste qui est coupe,drole n’est pas!
    Mr Bongo je suis decu de vous et vos idees qui ne tiennet plus la route,etant etudiant au Ghana je vous jure je ne jamais eu honte de mon pays comme cela car je ne savais c qu’etais la democratie avant de voir celle ci au ghana mon pays d’accueil.
    Mais laissez moi vous dire que c’est beau mes freres c’est beau.

    Today I’m so proud to see that certain countries in my continent Africa are moving forward but as for the others they’re still dreaming please lord the father help this poor country named Gabon.

  2. Le Gabon, un Etat locataire va devoir lancer encore des appels d’offres en matieres de location.
    Sans parler des salaires des ministres, il va falloir encore considerer les frais de location de ces ministeres.
    Combien de ministeres appartiennent a l’Etat gabonais? Meme la presidence de la republique gabonaise est une propriete de Bongo qu’il loue a l’Etat gabonais.
    Les batiments ministeriels qui appartiennent a l;Etat gabonais se comptent avec les doigts d’une main. Le ministere de la sante, l’ancient batiment du ministere des finances et qui abrite tjrs certaines directions,le ministere des mines..et j’en passe sont des proprietes privees mis a la disposition de l’Etat gabonais (meme la primature de l’Etat gabonais est une propriete privee!!!!).

    Aux salaires des ministres, des DG,SG etc il faut donc ajouter la location des ministres de l' »Energie » (comme si les mines n’integrent pas deja l’energie),du « Développement de la Statistique » (quelle statistiques? quelqu’un peut il m’expliquer? ca fait ce qui ne se fait pas au ministere de la sante, au ministere des finances, au ministere de la famille, au ministere de l’interieur , du ministere de l’enseignement superieur ou quoi???).

    Ah! Pauvre Gabon! Un vrai Etat locataire!!!! A quand le « Ministre des Affaires Sociales, de la Solidarité et de la lutte contre le paludisme »?

  3. Je suis convaincu que de la même manière certains d’entre vous et moi adorent Dieu et jurent de respecter ces préceptes, de cette façon tous ceux qui gouvernent le pays adorent le démon et tous les anges des ténèbres et jurent respecter et suivre scrupuleusement leurs préceptes.

    Je l’affirme!!! Car ce que vit le Gabon avec ce bout d’homme à sa tête n’EST QUE LA NEGATION DE LA RAISON, la négation de LA LOGIQUE et du BON SENS; celui qui a mangé de ce pain a emprunté un chemin de non retour.

    Je me demande juste ce que vous espériez de ce pseudo nouveau gouv.

  4. De quoi parlez-vous? Mais enfin ! Gouvernement de parodie, toujours les mêmes, encore que plus rien ne doit surprendre,…

    Cet être qui s’apparente au genre humain mais, qui en réalité n’a plus rien d’humain a décidé de décimer tout un pays, tout un peuple au nom de la cupidité. Le Gabon, ah le GABON QUELLE HONTE !!!
    Ton jour viendra, ton jour arrive, il est là…

  5. Bonjour,je trouve vraiment lamentable l’état où vont les choses au Gabon.
    Le Gouvernement « d’Ouverture » prôné par le Président de la République lors de sa présentation des voeux à la Nation est une véritable Farce pour beaucoup de compatriotes.En effet on constate tous que le Président a perdu la face dès lors qu’il n’y a aucun changement et aucune ouverture.Les différents leaders de l’Opposition ont eu raison de pas cautionner pareil mascarade.En tout état de fait les Gabonais pensent en effet que le pays ne changera plus jamais.Heureusement que le Président et ses amis savent toujours s’en sortir des crises déclenchées ici et là par la corruption et l’achat des consciences.
    Aussi peut on crier Honte au Gabon et ses dirigeants.Vivement que ce gouvernement puisse mener à bien le projet de société du Président de la République <>.

  6. Je suis pas du tout surpris par rapport au nouveau gouvernement. Il n’y a que les idiots pour croire au Discours de Bongo. Il tient les mêmes discours depuis quarante ans et les gens s’y intéressent encore. Regardez seulement lorsqu’il parle, ça sent le mensonge et le manque de certitude. Il est convaincu que les gabonais sont des idiots et il n’a pas tord. Combien de fois avons nous acceptés les résultats des élections que tous unanimement savons qu’ils sont faux? Combien de fois avons nous pensés que nous ne pouvons rien faire et que nous devons attendre DIEU pour qu’il viennent nous sauver? Le peuple doit naturellement s’opposer au gouvernants pour leur survie. Mais combien de fois sommes nous soulevés et dire que trop c’est trop?
    41 ans au pouvoir et quel bilan? Tous sommes d’accord que les actions réalisées par BONGo, de sa prise du pouvoir à nos jours, sont les projets laissé par Feu Léon MBA. Que bongo nous dise ce qu’il a apporté comme idée en 41 ans.
    Nous sommes tous convaincus que DIEU nous enverra un Messie pour nous sortir de nos souffrances. mais je pose la question à mes frère gabonais: »C’est pour quand l’envoi du Messie? »
    Sortons de notre torpeur et disons « NON ». Il y a des manquements dans tous les pays du monde et je le reconnais,d’ailleurs personne ne lèvera son petit doigt pour contesté. Mais reconnaissons que dans notre Gabon il y a trop de manquements. A peine un millions d’habitants et nous rencontrons toutes ces difficultés:chômage,insécurité,maladies etc….

    BONGO doit partir et donner aux gabonais une liberté qu’il a su confisquer depuis 41 ans. Il s’est suffisamment enrichis.Et bravo Que l’on fasse même un référendum ou je ne sais quoi pour ne pas le poursuivre en justice mais qu’il laisse le Gabon tranquille.
    Le pays est riche mais le peuple est pauvre. Il n’y a aucun secteur dans lequel le pays émerge. Lui et ses kleptocrates veulent nous tuer une bonne fois.
    Comment peuvent-ils nous expliquer que quelqu’un comme qui ne sait même pas injecter un seringue soit nommer ministre de la santé?Un secteur très sensible comme la santé. Que fait kombila?
    Aucun ministre n’est à un poste qui lui est convenable.
    Merci de nous accorder une tribune Dr Mengara et j’espère que toi aussi tu n’est pas un de ses fiffion qui ont finis de rallier le « Parti de masse »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....